11 mar > 12 mar

Supernatural

Simone Aughterlony / Antonija Livingstone / Hahn Rowe

Suisse / Allemagne / Canada / États-Unis
x réservez
Danse

"Un spectacle échevelé explorant les limites du corps, du genre et du plaisir sexuel (…) une fête sauvage, pulsionnelle, une aventure multidisciplinaire orgasmique, singulière, impudique et libératrice." (Le Devoir)
Réservé aux plus de 15 ans.

changement d'horaire : représentations à 22:00. Tarif à 7€ sur présentation d'un billet Legacy !

création et interprétation Simone Aughterlony, Antonija Livingstone, Hahn Rowe
conception Simone Aughterlony
musique Hahn Rowe
conseils dramaturgiques Saša Božić, Jorge León
costumes Antonija Livingstone & Judith Steinmann
lumière Florian Bach
direction Technique Ursula Degen
gestion de la Production Nicole Barras, Michael Nijs
remerciements Vladimir Miller, Anna Mülter, Lucie Tuma, Tobaron Waxman
production Simone Aughterlony / Verein für allgemeines Wohl
coproduction Gessnerallee (Zürich), Théâtre Hebbel am Ufer (Berlin), Künstlerhaus Mousonturm (Francfort), Théâtre Freiburg
avec le soutien de the Nationales Performance Netz - Coproduction Fund for Dance, financé par le Commissaire du gouvernement fédéral pour la culture et les médias, sur la base d’une décision du parlement allemand, Stadt Kultur (Zürich), Canton de Zürich, Fachstelle Kultur und Swiss Arts Council, Pro Helvetia - Fondation suisse pour la culture

11 Mars > 12 Mars
théâtre Garonne
Vendredi 11 Mars 2016 / 22:00
Samedi 12 Mars 2016 / 22:00
de 7€ à 24€ // 7 € sur présentation d'un billet Legacy //

+ In Extremis 2016

9 Mars > 15 Avril

Un festival de découvertes : des formes inattendues, hybrides, des projets en cours... 

C’est une forêt artificielle et sauvage, d’un rose exacerbé : là, trois protagonistes lunaires établissent leur campement éphémère avant d’entreprendre un étrange rituel : Hahn Rowe improvise une mélodie avec tout ce qui lui tombe sous la main (bouts de bois, violon, objets de toutes sortes) ; à ses côtés, Antonjia Livingstone et Simone Aughterlony coupent du bois, fendent des souches, débitent, tronçonnent. Mais aussi : se prélassent dans la mousse ou s’excitent sur des rondins... Deux bûcheronnes queer tour à tour lascives ou furieuses, le plus souvent dénudées, qui dynamitent la frontière entre les sexes à mesure qu’avec leur environnement elles négocient - mais à la hache - denouveaux horizons possibles.

(EN)

Observing the Supernatural grants access to a shared kaleidoscopic body.
With axes, wood, violin, electronics, and the bare body, Simone Aughterlony, Antonija Livingstone, and Hahn Rowe stage an inquiry into vibrant matters. Human and non-human actants camp together on a hot-pink terrain under an unblinking fluorescent sky. Supernatural suggests a wilderness that signifies a plurality of agencies without ontological hierarchy. Queer lives encourage the dissolution of normative identity patterns. Supernatural actively chops up the topography of gender perceptions and welcomes the joyful techno-construction of multiple bodies and pleasures. Is this movement research or fun post-porn practice? Whatever it is, it brings the bodies and companion materials in conversation to know no difference between being excited, being exciting, and being excited with.

en collaboration avec le festival American Realness – New York

American Realness en France est organisé avec le Centre National de la Danse – Pantin et les Subsistances – Lyon, dans le cadre de Danse 2016, une année franco-américaine de Danse et d’Idées, avec le soutien de Mellon Foundation, Nefa, FACE, French Embassy in the United States, l’ONDA.

Biographie

Simone Aughterlony est une artiste indépendante basée à Zurich et Berlin, travaillant principalement dans le domaine de la danse et de la performance. Elle a collaboré avec de nombreux artistes dont Meg Stuart/Damaged Goods, Forced Entertainment et Jorge Léon. Sa pratique artistique se focalise sur le potentiel de transformation des corps, et sur tout ce qui peut être pensé en termes chorégraphiques. Elle nourrit un intérêt personnel pour ce qui relève de l’humour et du mystère du désir, dans leur propension à alimenter la dimension politique de la performance. En 2015, elle a co-signé avec Jorge Léon, Uni*Form (pièce programmée à Garonne pour janvier 2017). Elle a reçu le Prix suisse de la danseuse exceptionnelle de l’année 2015. 

Antonija Livingstone, est une artiste indépendante vivant entre Montréal et Berlin. Elle travaille à la frontière de la danse et de la performance, qu'elle aborde avec une approche queer, en collaboration avec des artistes visuels et sonores ainsi que des chorégraphes. Avec la danse elle se sert du corps comme d'un outil de résistance aux normes hégémoniques. Elle a travaillé avec Vera Mantero, Eszter Salamon, Lisa Nelson, Deborah Hay, Benoît Lachambre et Meg Stuart. Depuis son solo The Part (2004) Livingstone a coécrit une série de travaux pour la vidéo et la scène. Parallèlement à la tournée de Supernatural, elle met en scène Trembling (2014), avec Jennifer Lacey, l'artiste plasticien Dominique Pétrin, Stephen Thompson, Dana Michel, trois pythons, et deux chihuahuas. Depuis 2002, elle travaille régulièrement avec Meg Stuart/Damaged Goods, participant actuellement au projet interdisciplinaire Notebook Sketches. Sa prochaine création Études Hérétiques, en collaboration avec la scénographe Nadia Lauro, sera créée pour le Festival d 'Automne à Paris, et l'Usine C, Montréal, en décembre 2016.

Hahn Rowe, est compositeur, producteur et multi-instrumentiste. Il a travaillé avec Hugo Largo, David Byrne, Antony and the Johnsons, Glenn Branca, Swans, R.E.M., Moby et Foetus. Il a également composé pour Meg Stuart et Benoît Lachambre.

Partenaires