24 nov > 3 déc

Bovary

Tiago Rodrigues

Portugal / France
x complet
Théâtre

"Je ne fais pas de distinction entre l'art et la vie. Ce que Madame Bovary m'a fait à moi, à treize ans, est aussi important que le fait que j'ai été éduqué par mes grands-parents. C'est aussi réel." Tiago Rodrigues

Coproduction / spectacle présenté avec le Théâtre Sorano

écriture et mise en scène Tiago Rodrigues
d’après le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert et le procès Flaubert
avec Jacques Bonnaffé, David Geselson, Grégoire Monsaingeon, Alma Palacios, Ruth Vega Fernandez
traduction Thomas Resendes
construction décor Marion Abeille
régie générale Frank Condat
avec le soutien de l’équipe du TNDMII
lumières Nuno Meira
scénographie et costumes Ângela Rocha
production déléguée Théâtre de la Bastille, Paris
coproduction avec le Teatro Nacional D.Maria II, le Festival Terres de Paroles,  le Centre Dramatique  National de Haute-Normandie, la Comédie de Béthune Centre Dramatique National Nord Pas-de-Calais, le théâtre Garonne - scène européenne, Toulouse
avec le soutien d’O Espaço do Tempo (Montemor-O-Novo, Portugal), de l’Ambassade du Portugal en France / Centre culturel Camões à Paris et de la Fondation Calouste Gulbenkian
Le texte de la pièce est édité aux Éditions Les Solitaires Intempestifs
créé en avril 2016, au Théâtre de la Bastille, Paris

Supplémentaire mardi 29 novembre à 20h

Réservez vite !

24 Novembre > 3 Décembre
théâtre Garonne
Durée : 2h
Jeudi 24 Novembre 2016 / 20:00
Vendredi 25 Novembre 2016 / 20:30
Samedi 26 Novembre 2016 / 20:30
Mardi 29 Novembre 2016 / 20:00
Mercredi 30 Novembre 2016 / 20:00
Jeudi 1 Décembre 2016 / 20:00
Vendredi 2 Décembre 2016 / 20:30
Samedi 3 Décembre 2016 / 20:30
de 9 à 24€

Focus cette saison sur Tiago Rodrigues. L’acteur, auteur et metteur en scène présente Antoine et Cléopâtre au Sorano et écrit The way she dies, créé en fin de saison à Garonne pour ses complices de tg STAN. Il est aussi directeur artistique du Théâtre National de Lisbonne où une première Bovary portugaise a été présentée. En France, Madame Bovary est élevée au rang de monument national, au risque d’en perdre ses attraits. Mais le projet de Tiago Rodrigues évite l’écueil de l’adaptation qui a souvent au cinéma, par souci de réalisme, le goût de l’eau tiède. Entouré d’acteurs aux personnalités affirmées, il mêle compte-rendu du procès intenté par le ministère public pour « outrages à la morale et aux bonnes mœurs», extraits de la correspondance de Flaubert à quelques passages du livre. De l’ordre à l’art et son désordre, du théâtre à la femme, parfois cachée sous les habits de l’auteur, Bovary déploie avec jubilation plusieurs niveaux de jeux. Jeux de rôles entre les acteurs qui glissent d’un personnage du roman à celui d’un prétoire. Jeux de pouvoirs entre la censure incarnée par le procureur Ernest Pinard, et la puissance contaminatrice de la littérature. Sur la scène parsemée de feuilles blanches jetées en l’air, Emma Bovary, accusée rebelle, a les traits d’Alma Palacios, solaire, désirante. Quand elle meurt, la douleur de Charles – Grégoire Monsaingeon – nous fait pleurer.

Bovary a reçu le prix Meilleure création d'une pièce en langue française décerné par le Syndicat de la critique théâtre, musique et danse.

(EN)

The focus this season is on Tiago Rodrigues. The actor, author and stage director presents Antoine et Cléopâtre at the Theatre Sorano and writes The Way She Dies, created at the end of the season at the Theatre Garonne for his accomplices at tg STAN. He is also the artistic director of the National Theatre of Lisbon where a Portuguese premier of Bovary was presented. In France, Madame Bovary has risen to the status of national monument, and risks losing its appeal. But Tiago Rodrigues’ project avoids the pitfall of adapting works (which often, in the cinema, for the sake of realism, end up producing a rather tepid result). Surrounded by actors who have strong personalities, he blends the minutes of the court case brought against Flaubert by the public prosecutor for “moral outrage and affront to public decency,” extracts of Flaubert’s correspondence and some extracts of the book. From order to art and its chaos, from the theatre to the woman, sometimes hidden under the author’s clothes, Bovary gleefully explores several levels of games. Roleplaying between the actors who slip from a character in the novel to a character in a courtroom. Power games between censorship embodied in the prosecutor Ernest Pinard, and the contaminating power of literature. The stage is covered in scattered sheets of blank paper that were thrown in the air, and there, Emma Bovary, rebellious accused, is played by Alma Palacios in a blinding manner, full of desire. When she dies, the pain experienced by Charles – Grégoire Monsaingeon – brings tears to our eyes.
Bovary won the Best creation of a play in French prize given by the Theatre, Music and Dance reviewing union (Syndicat de la critique théâtre, musique et danse).

Biographie

Tiago Rodrigues est acteur, metteur en scène, auteur. Il est né en 1977. Depuis 1998, il a collaboré plusieurs fois avec la compagnie belge tg STAN et avec le metteur en scène libanais Rabih M roué.
 Au Portugal, il dirige la compagnie Mundo Perfeito depuis 2003 au sein de laquelle il a créé une trentaine de pièces et de performances. Artiste multiforme, il écrit des scénarios, de la poésie, des paroles de chansons et des articles d’opinion pour les journaux. Il est l’un des chefs de file de la jeune création artistique portugaise. Il collabore avec d’autres compagnies théâtrales, des chorégraphes et des cinéastes. Ses spectacles ont été programmés en Europe, en Amérique du Sud et au Moyen-
Orient. Tiago Rodrigues a enseigné le théâtre à l’école de danse contemporaine P.A.R.T.S. à Bruxelles. Au Portugal, il a enseigné chez ESMAE et Baleteatro, deux écoles d’art de Porto, ainsi qu’à l’université d’Evora et l’école de danse de Lisbonne. Ila été nommé directeur du Théâtre national de Lisbonne en 2014.

Il a présenté au théâtre Garonne : By Heart en 2015.

Partenaires