8 fév > 10 fév

El Baile

Mathilde Monnier / Alan Pauls

x réservez
Danse

La chorégraphe Mathilde Monnier et l’écrivain Alan Pauls créent El Baile s’inspirant du spectacle culte des années 80, Le Bal de Jean-Claude Penchenat, porté au cinéma par Ettore Scola.

spectacle présenté avec La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie et le TNT, et au TNT

Très librement inspiré du spectacle Le Bal
sur une idée originale et une mise en scène de Jean-Claude Penchenat, création collective du théâtre du Campagnol
avec Martin Gil, Lucas Lagomarsino, Samanta Leder, Pablo Lugones, Ari Lutzker, Carmen Pereiro Numer, Valeria Polorena, Lucia Garcia Pulles, Celia Argüello Rena, Delfina Thiel, Florencia Vecino, Daniel Wendler
conception et chorégraphie Mathilde Monnier et Alan Pauls
dramaturgie Véronique Timsit
scénographie et costumes Annie Tolleter création lumière Eric Wurtz création son Olivier Renouf conseil musical Sergio Pujol
coaching vocal Barbara Togander, Daniel Wendler assistante chorégraphique Marie Bardet répétitrice en tournée Corinne Garcia collaboration artistique Anne Fontanesi diffusion internationale Julie Le Gall - Bureau Cokot
production et collaboration artistique Nicolas Roux
production Le Quai Centre dramatique national Angers Pays de la Loire
coproduction Chaillot - Théâtre national de la danse, Festival Montpellier Danse 2017, Théâtre de Namur, CTBA - Teatro San Martin - Buenos Aires, Théâtre-Sénart scène nationale, La Bâtie - Festival de Genève
avec le soutien de la Direction Générale de la Création Artistique du Ministère de la Culture.
création en juin 2017 au Quai Centre Dramatique National Angers Pays de la Loire
 

8 Février > 10 Février
au TNT
Durée : 1h30
Jeudi 8 Février 2018 / 19:30
Vendredi 9 Février 2018 / 20:30
Samedi 10 Février 2018 / 20:30
de 11 à 27 €

Le BAL. Trois lettres pour un vaste monde.
Des dancings de l’entre-deux guerres à la folie des bals populaires des années 50, le plaisir de la danse et l’enjeu de la rencontre animaient le cœur des danseurs du dimanche. Devenu ringard et oublié, il intéressa le Théâtre du Campagnol : Le Bal, créé en 1985, témoigne d’une France populaire sur quarante ans à partir de la Libération, et devient un spectacle culte dont le cinéaste Ettore Scola tirera le film. Ce Bal, la chorégraphe Mathilde Monnier et l’auteur Alan Pauls le transposent à Buenos Aires, de 1978 à nos jours. L’année 78 est celle du mondial de foot, des événements politiques de la junte au pouvoir, mais aussi celle de Kontakthof de Pina Bausch. Buenos Aires est la ville de la danse, de la samba à la techno, où Maradona lui-même dansait, en quelque sorte, le tango. El Baile y puise les mythologies argentines et les corps chargés d’histoires. Ces corps fatigués, sportifs, éclatés ou qui résistent, ces corps transformés, appareillés, transfigurent l’Histoire dont ils révèlent les faces cachées. Et sur la scène de bal, ils sont aussi ces dégaines, ces looks, ces personnages apprêtés montés de toutes pièces pour approcher l’autre, et qui finissent par craquer dans une danse heureuse ou malheureuse. Car dans l’Abrazo il s’agit de s’ouvrir à l’autre, d’être ensemble pour former une unité et tenter la magie d’opérer.

Biographie

Mathilde Monnier occupe une place de référence dans la danse contemporaine. Après 20 ans à la tête du Centre chorégraphique de Montpellier, elle est nommée en 2014 à la direction du Centre national de la danse à Pantin. Elle a créé plus de 40 pièces, témoignant d’un renouvellement artistique permanent.

Alan Pauls est un auteur majeur en Argentine. Il est aussi traducteur, scénariste, critique de cinéma. Il a publié un essai sur Borges, ainsi que plusieurs nouvelles et romans.

Partenaires