5 oct > 7 oct

La Vita ferma

La Vie suspendue

Lucia Calamaro

x réservez
Théâtre

Lucia Calamaro fait la part belle aux personnages de femmes, sonde la profondeur abyssale des sentiments, le risque tapi dans des existences en apparence ordinaires ;  elle joue aussi avec humour de l'irréconciliable de nos vies.

en italien surtitré

texte et mise en scène Lucia Calamaro
avec Riccardo Goretti, Alice Redini, Simona Senzacqua
assistante à la mise en scène Camilla Brison
décor et costumes Lucia Calamaro
peintures Marina Haas
directeur technique Fabio Tomaseilli
traduction Federica Martucci
La Vie suspendue suivi de L’Origine du monde, de Lucia Calamaro, est publié aux éditions Actes Sud-Papiers, trad. fr. Federica Martucci, depuis le 4 octobre 2017
production Sardegna Teatro, Teatro Stabile dell’Umbria / Terni Festival
coproduction Odéon-Théâtre de l’Europe, Festival d’Automne à Paris
en collaboration avec Teatro di Roma, La Chartreuse – Centre national des écritures du spectacle
avec le soutien de Angelo Mai et PAV
créé en septembre 2016 au festival de Terni (Italie)

5 Octobre > 7 Octobre
théâtre Garonne
Durée : 3h00
Jeudi 5 Octobre 2017 / 20:00
Vendredi 6 Octobre 2017 / 20:00
Samedi 7 Octobre 2017 / 20:00
TARIFS DE 10 à 22 €

+ ITALIA !

27 Septembre > 7 Octobre

Une escapade italienne qui vous convie à découvrir la richesse de la scène transalpine.
Tarif spécial ITALIA ! 6€ le second spectacle (pour une soirée).

D’abord, c’est le déménagement. La maison est vidée de ses meubles mais hantée par la présence de celui qui est parti. Apparaissent ensuite un couple et une petite fille : Ricardo est historien. Simona, outre la danse, se focalise sur le soleil et les vêtements à fleurs. La passion d’Alice, leur fille, c’est la conversation avec les autres. Simona, malade, meurt. Plus tard, Alice, enceinte, retrouve son père sur la tombe de sa mère. Le sujet de la nouvelle pièce de Lucia Calamaro n’est pas la mort mais ce qui vient après. Sous-titré : Regards sur la douleur du souvenir, il aborde la vie avec la mort, ce que nos sociétés croient enfouir dans les cimetières. La gestion des morts pour ceux qui restent. Comment affronter cette « déchirure irréductible » ?  Un « drame que la pensée ne sait pas, ne veut pas, ne peut pas gérer ».  Nourrie d’éléments autobiographiques, l'œuvre de Lucia Calamaro fait la part belle aux personnages de femmes, sonde la profondeur abyssale des sentiments, le risque tapi dans des existences en apparence ordinaires ;  elle joue aussi avec humour de l’irréconciliable de nos vies. Elle a l’art de transformer les tas de cailloux de l’existence en constellations d’étoiles.

DJ SET 6 OCTOBRE 22H30

"Movimento lento" dj set de Martina Ruggeri et Erika Z. Galli (Industria Indipendente)

Biographie

Lucia Calamaro est une voix singulière, la révélation théâtrale de ces dernières années en Europe. Elle navigue entre plusieurs continents : de l’Uruguay à la France jusqu’à l’Italie qui la consacre de plusieurs prix : écriture, dramaturgie, mise en scène. Elle réalise des adaptations : Medea, tracce d’Euripide, Woyzeck d’après Büchner, puis l’écriture et la mise en scène de ses propres textes depuis 2004 : Guerra ; Cattivi maestri ; Tumore, uno spettacolo desolato ; Magick, autobiografia della vergogna. En 2011, L’Origine del mondo, ritratto di un interno (avec Daria Deflorian) remporte trois prix UBU.

Partenaires