Fúria

Lia Rodrigues

Brésil
Danse
présenté avec La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie, Festival Ici&là
31jan>1fév
billet
jeudi 31 janvier 2019 / 20:30 / 1h
mardi 1 janvier 2019 / 20:30 / 1h

"Le monde ne me fait pas peur si je suis allée dans le monde." Clarice Lispector

S’il est une artiste qui bouscule aujourd’hui la place du spectateur et son rapport au monde d’une manière brute et puissante, c’est bien Lia Rodrigues. Celles et ceux qui ont vu Pindorama les pieds dans l’eau ou qui ont foulé la terre de Para que o céu não caia s’en souviennent sûrement : au plus près des danseurs les yeux dans les yeux jusqu’à les pénétrer, ou à frôler les corps en transe dans l’éclat d’une lutte collective, la relation est on ne peut plus vivante. Fúria nous réserve d’autres belles surprises, le titre seul nous emporte. Il contient toute la singularité de la chorégraphe : faire surgir l’événement d’un équilibre délicat entre les forces indomptables de courants contraires ; tel notre monde avec ses sociétés dévastatrices et sa nature invincible. Lia Rodrigues guerrière, magicienne et animale va démultiplier pendant une heure nos points de chute dans ce « monde de bruit et de furie ».

chorégraphie Lia Rodrigues
avec 10 danseurs
dramaturgie Silvie Soter
création lumières Nicolas Boudier
collaboration artistique et images Sammi Landweer
assistante chorégraphe Amalia Lima
production Le Théâtre national de Chaillot (avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings), le Festival d’Automne, le Centquatre (Paris), le MA scène nationale Pays-de-Montbéliard, le Künstlerhaus Mousonturm Frankfurt am Main, dans le cadre du festival “Frankfurter Position 2019” (une initiative du BHF-Bank-Stiftung”), le Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles), le Teatro Municipaldo Porto /Festival DDD - dias de dança, Theater Freiburg (Allemagne), les Hivernales – CDCN (Avignon), Lia Rodrigues Companhia de Danças et le soutien de Redes da Maré e Centro de Artes da Maré
Lia Rodrigues est Artiste associée au Théâtre national de Chaillot et au Centquatre (Paris)
avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings, le Festival d’Automne, le Centquatre Paris, le MA scène nationale, Pays-de-Montbéliard, le Künstlerhaus Mousonturm Frankfurt am Main, dans le cadre du festival “Frankfurter Position 2019” – une initiative du BHF-Bank-Stiftung” – le Kunstenfestivaldesarts, Bruxelles
en coréalisation avec le Teatro Municipal do Porto, Festival DDD - dias de dança, Lia Rodrigues Companhia de Danças et le soutien de Redes da Maré e Centro de Artes da Maré.

création le 30 novembre 2018 à Chaillot – Théâtre National de la Danse

 

 

 

de 10 à 25 €

représentation au Parvis de Tarbes mardi 29 janvier 2019 à 20h30 

Lia Rodrigues défend une danse militante et ne peut dissocier la création de son propre engagement politique. Elle participe au mouvement de danse contemporaine de Sao Paolo dans les années 70 puis travaille avec Maguy Marin. À son retour au Brésil elle crée sa propre compagnie, fonde et dirige pendant quatorze ans l’important Festival Panorama, à Rio de Janeiro. Depuis 2004, sa compagnie développe des actions pédagogiques et artistiques au sein de l’école libre qu’elle a créée dans la Favela La Maré. Elle a présenté à Garonne Pindorama en 2014, et Para que o céu não caia en 2016.