Poquelin II

Dossier de presse

tg STAN [Belgique]

« Quoi de neuf ? Molière. » Sacha Guitry

Tg STAN et Molière : en voilà une rencontre au sommet ! Le détonant collectif flamand s’est attaqué à l’inusable grand maître du théâtre français une première fois au début des années 2000 avec Poquelin, spectacle librement composé à partir de trois pièces de Molière (Le Médecin malgré lui, Le Malade imaginaire et Sganarelle) et accueilli au théâtre Garonne en 2004. Désireux de réitérer l’expérience, tg STAN présente maintenant un nouveau spectacle, assez logiquement intitulé Poquelin II. Celui-ci puise à la fois dans Le Bourgeois gentilhomme (1670) satire cinglante de l’arrivisme, et dans L’Avare (1668), tragi-comédie sur l’avidité, la dissimulation et le conflit des générations. Jonglant d’une pièce à l’autre, dans un décor minimaliste de bric et de broc, sept superbes comédien.ne.s partagent la scène, en équilibre instable, et incarnent au total une quinzaine de personnages avec une prestance irrésistible. Taillés sur démesure, les costumes accentuent encore la dimension carnavalesque de cette farce échevelée qui, (très) loin de la plate fidélité à la lettre, rend l’esprit de Molière plus vivant et mordant que jamais. En pleine résonance avec le monde d’aujourd’hui, le spectacle brocarde allègrement la bourgeoisie (bien fait !), la facticité et toutes les formes de vanité morale ou sociale. S’y distingue aussi un éloge vibrant du théâtre et du jeu. Sans entracte ni temps mort, deux heures et demie d’intense jubilation.

Théâtre
1 > 10 Octobre
jeu 1 oct / 20:00ven 2 oct / 20:30sam 3 oct / 20:30mer 7 oct / 20:00jeu 8 oct / 20:00ven 9 oct / 20:30sam 10 oct / 20:30
théâtre Garonne
durée 3h (sans entracte)
Coproduction
Tarifs de 10 à 25€ + supplément de 3€

tg STAN [Belgique]

« Je trouve qu’il est bien plus aisé de se guinder sur de grands sentiments, de braver en vers la Fortune, accuser les Destins, et dire des injures aux dieux, que d’entrer comme il faut dans le ridicule des hommes, et de rendre agréablement sur le théâtre les défauts de tout le monde », écrivait Molière (La Critique de l’École des Femmes, scène VII).

Raison suffisante pour une équipe d’acteurs purs sangs de se replonger dans l’œuvre de Molière et en distiller un spectacle. Stijn Van Opstal, Bert Haelvoet, Damiaan De Schrijver, Jolente De Keersmaeker, Els Dottermans, Willy Thomas et Frank Vercruyssen s’attaquent conjointement à l’œuvre de Molière.
Au programme, il y aura Le Bourgeois gentilhomme (1670), une pièce dans laquelle Molière raille les bourgeois qui tentent d’imiter la noblesse et L’Avare (1668), une tragi-comédie sur l’avarice, l’avidité de pouvoir, la cupidité, la vérité, le mensonge et le conflit de générations. Et une merveilleuse métaphore de la crise bancaire.
STAN connaît particulièrement bien l’œuvre de Molière ; précédemment, le collectif a déjà monté le spectacle à succès Poquelin (2004), inspiré du Médecin malgré lui, de Sganarelle et Le Malade Imaginaire. La production a tourné abondamment, aussi bien en version néerlandaise que française. On dirait qu’ils en redemandent… En avant pour Poquelin II.

Théâtre
1 > 10 Octobre
jeu 1 oct / 20:00ven 2 oct / 20:30sam 3 oct / 20:30mer 7 oct / 20:00jeu 8 oct / 20:00ven 9 oct / 20:30sam 10 oct / 20:30
théâtre Garonne
durée 3h (sans entracte)
Coproduction
Tarifs de 10 à 25€ + supplément de 3€
Portrait

Le collectif tg STAN – S(top) T(hinking) A(bout) N(ames) –  a été fondé en 1989 par Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen. Ils se sont rencontrés au conservatoire d'Anvers et ont été les élèves de Matthias De Koning  (compagnie Maatschappij Discordia) avec qui ils travaillent toujours et qu’ils s’amusent à appeler « leur maître ». Le collectif a quasiment joué tout son répertoire au théâtre Garonne. Ils font partie de ces artistes proches du théâtre qui ont créé, pensé, dialogué dans ces murs pour devenir ce que nous appelons communément des compagnons de route.  Et quelle route ! Leur présence à Garonne se traduit par des moments conviviaux, des échanges profonds et sincères avec les spectateurs. Toujours généreux, curieux, jouant de traits d’esprit teintés d’un humour corrosif, ils ont su créer un lien fort avec le public toulousain. Ce sont des amoureux des mots, à l’affût d’écritures originales et singulières dont ils se saisissent sans commune mesure : leur répertoire est hybride, libre et riche. Arpenteurs et chercheurs, ils occupent une place atypique dans le paysage du théâtre contemporain, animés par un grand désir d’expérimentation au plateau. Chacun participe à toutes les décisions : textes, décor, éclairage, costumes, affiches. Les répétitions se déroulent généralement autour de la table, et ils s’emparent de la scène au dernier moment. Leur travail est résolument tourné vers le comédien ; ils ne cessent de faire des allers-retours entre eux et le personnage en rendant le spectateur complice : par ces présences, ils délivrent de formidables leçons de théâtre et font de la scène un espace de jeu jubilatoire et ingénieux, où l’aventure humaine se joue. Pour entretenir la dynamique et la liberté du collectif, chacun des quatre comédiens, aujourd’hui trois, crée régulièrement des spectacles avec des artistes ou compagnies extérieurs, comme Maatschappij Discordia, Dood Paard, de KOE et Rosas ou encore Tiago Rodrigues, Georgia Scalliet, Annelies Verbeke, Willem de Wolf … Tout cela constitue une approche du théâtre qui leur est propre et fait de leur collectif une source inépuisable d’explorations. En bref, les tg STAN ont su garder ce petit quelque chose d’unique, et traverser les décennies et les langues, armés de la plus belle ride qui soit, celle du rire et de la vie !

Pauline Lattaque

Poquelin IIPresse

"Amourettes, pingreries et déguisements : Poquelin II monte Molière comme une comédie désopilante à l’ancienne."
Gilles Michiels dans De Standaard , 13 novembre 2017

"Mais ce sont surtout les comédiens de Poquelin II qui en font une bonne pièce. On aime peut-être Van Opstal et Co pour le rythme qu’ils donnent aux mots. Pour leur talent incroyable. Et on se laisse facilement convaincre par les gens qu’on aime. Ce que Molière avait déjà compris il y a trois cents ans."
Magali Degrande dans Het Nieuwsblad , 13 novembre 2017

"Par le rythme fulgurant, l’humour acerbe et le sens de la relativisation du théâtre en particulier, et par extension des arts en général, ils parviennent à nous offrir un spectacle qui nous assure deux heures et demie de théâtre de très haut vol. "
Bert Hertogs dans Concertnews , 13 novembre 2017

"Stan nous déplace vers le théâtre tapageur du XVIIe siècle, quand les acteurs n’en étaient pas à une exagération près, pour la plus grande joie du public."
Pieter T'Jonck dans De Morgen , 14 novembre 2017

"Deux heures et demie durant, les plaisanteries et les sagesses de vie fusent comme des salves de mitrailleuses. Une distribution formidable qui fait jaillir des tréteaux son plaisir de jouer. "
Koen Van Boxem dans De Tijd , 14 novembre 2017

"La troupe de théâtre STAN règne sur le rire dans Poquelin II
Les planches, les costumes, les rideaux de scène, le texte, la morale, ... Tout est déjanté dans Poquelin II où la troupe de théâtre STAN mélange deux pièces de Jean-Baptiste Poquelin (mieux connu sous le nom de Molière) avec un enthousiasme de carnaval. Le résultat est un vrai feu d'artifice !"
Els Van Steenberghe, Focus Knack, 16/11/2017

"Une folie flamande
Le fait que des registres distincts d'hilarité peuvent être joués habilement montre que Poquelin II est aussi très fin. Frank Vercruyssen, Stijn Van Opstal et Willy Thomas emmènent leur musique comique en direction d'andantes sophistiquées, Jolente De Keersmaecker caracole dans un Alegretto frivole. Els Dottermans est une comédienne accomplie qui joue du pipo depuis le plafond lumineux tout en profitant à fond de la fête foraine des artistes du lycée et de l'ingéniosité comique par laquelle elle a été touchée. Et il doit être dit que Damian de Schrijver tire la part du gâteau, sans pour autant surclasser ses collègues acteurs ou jouer sur les planches comme un virtuozo."
Loek Zonneveld, De Groene Amsterdammer, 22/11/2017

"Des acteurs flamands présentent une production hilarante de Molière
Pas moins de six troupes de théâtre et de producteurs flamands commencent une courte tournée aux Pays-Bas ce soir avec Poquelin II. Deux heures et demie de Molière, d'après L’Avare (1668) et Le Bourgeois gentilhomme (1670). Finement adaptées, les deux pièces vous garantissent toute une soirée de comédie de grande qualité. L’une traite d’un avare maladif, l’autre d’un homme extraordinairement riche qui veut devenir un gentilhomme et qui fera tout son possible pour être accepté parmi les classes supérieures. Il prend des cours de danse et de musique, apprend l’escrime et la philosophie et emploie un tailleur. Mais une série de malentendus et de changements de personnalité font s’écrouler tous ses plans." (...)
"Cette fois-ci, la troupe est composée d'acteurs de différentes compagnies, dont Els Dottermans (NTGent), Kuno Bakker (Dood Paard), Stijn van Opstal (Toneelhuis) et bien sûr la crème de la crème de STAN avec entres autres Jolente De Keersmaeker, Frank Vercruyssen et Damiaan De Schrijver. Sans perdre de vue les autres, Damiaan de Schrijver - ce colosse à la barbe grotesque - magnifique et hors du commun est d’une grossièreté et d’une drôlerie incomparables. La comédie, le jeu, l’enthousiasme, tout Molière respire en lui. Dans Le Bourgeois gentilhomme, il nous fait rire aux éclats dans les scènes de danse et d’escrime. A côté de lui, Els Dottermans excelle en tant que comédienne à part entière dans un éventail de différents rôles féminins au badinage spirituel et la toujours élégante Jolente De Keersmaeker offre un contrepoids apaisant. Stijn van Opstal est particulièrement formidable en patient professeur de langue et de philosophie. Quand vers la fin surgit un consul turc, Poquelin II déraille et le rire se fait bruyant et à pleine gorge. Mais en vérité rien n’est surjoué ou surfait et c’est ce dont il s’agit dans ce genre de comédie parfaite. "
Hein Janssen, Volkskrant, 4/12/2017
Une satire caustique dans une comédie flamboyante
« La troupe de théâtre Stan est réputée pour ses comédies de premier ordre, jouées par un éventail d’acteurs et d'actrices hors pair. Je les cite tous : Els Dottermans, Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver, Willy Thomas, Kuno Bakker, Stijn Van Opstal et Frank Vercruyssen. Le décor minimaliste, pareil à la description faite par le célèbre metteur en scène Peter Brook, est plus que suffisant pour transmettre la spiritualité du texte et donner au jeu toute l'allure et la flamboyance. Dans L’Avare, Thomas, le rôle principal, sait jouer des mains et exagérer ses attaques de panique ou de paranoïa pour dépeindre parfaitement la nature misérable de l’homme. »
Kester Freriks, Theaterkrant, 5/12/2017

Poquelin IIGénérique
Coproduction

textes  Molière (L’avare et Le Bourgeois Gentilhomme)
de et avec  Els Dottermans, Willy Thomas, Stijn Van Opstal, Bert Haelvoet, Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen
lumières Thomas Walgrave
costumes Inge Büscher
producation et décor tg STAN
coproduction de la version néerlandaise Toneelhuis/Olympique Dramatique, NTGent, Dood Paard et ARSENAAL/LAZARUS
coproduction de la version française Centre Dramatique National Besançon Franche-Comté (FR), Les Nuits de Fourvière (Lyon, FR), Théâtre de Lorient Centre Dramatique National (FR), Théâtre populaire romand La Chaux-de-Fonds (CH), Théâtre Garonne (Toulouse, FR), Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées (FR), Comédie de Genève (CH)

en version française

texte Molière (L’ Avare et Le Bourgeois Gentilhomme)
de et avec  Els Dottermans, Willy Thomas, Stijn Van Opstal, Bert Haelvoet, Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen
lumières Thomas Walgrave
costumes Inge Büscher
production et décor tg STAN
coproduction de la version néerlandaise Toneelhuis/Olympique Dramatique, NTGent, Dood Paard et ARSENAAL/LAZARUS
coproduction de la version française Centre Dramatique National Besançon Franche-Comté (FR), Les Nuits de Fourvière (Lyon, FR), Théâtre de Lorient Centre Dramatique National (FR), Théâtre populaire romand La Chaux-de-Fonds (CH), théâtre Garonne - scène européenne (Toulouse, FR), Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées (FR), Comédie de Genève (CH)

Poquelin II

TOURNÉE
1, 2, 3, 7, 8, 9, 10/10, PREMIERE, théâtre Garonne, Toulouse (FR)
12 - 13/10, Le Parvis, Tarbes (FR)
15 - 16/10, Théâtre du Bois de l'Aune, Aix-en-Provence (FR)
21, 22, 23, 24/10,  Théâtre Les Tanneurs, Bruxelles (B)
30 - 31/10, TPR, La Chaux-de-Fonds (CH)
2, 3, 4/11, CDN Besançon Franche-Comté, Besançon (FR)
6 - 7/11, Le Reflet, Vevey (CH)
10 - 11/11, Théâtre Benno Besson, Yverdon-les-bains (CH)
24 - 25/11, Théâtre de Lorient, Lorient (FR)
12 - 15/5 2021, La Comédie de Genève (CH)