Artistes associés

Richard Maxwell

Voici quelques années, le metteur en scène américain Richard Maxwell, actuellement artiste associé à Garonne, présentait à Toulouse Ads : un spectacle composé à partir de textes écrits par des gens de tous âges et de toutes conditions, tous répondant à la même question : « en quoi (ou que) croyez- vous ? » (what do you believe?).
Il était précisé : « Par-delà cette question essentielle, nous vous demandons la plus grande sincérité. Il vous est accordé un temps maximum de trois minutes ».
Pour ce programme de saison, nous lui empruntons son idée pour imaginer un dialogue virtuel entre nos différents artistes associés, en posant la question de Richard Maxwell à Jeanne Candel et Samuel Achache, tg STAN, Jonathan Capdevielle. A qui, par-delà cette question essentielle, il était demandé la plus grande sincérité. Et leur était accordé un maximum de cinq cents signes.
Vous trouverez leurs réponses ci-dessous.

tg STAN

tg STAN croit au pouvoir unificateur embrasant bouleversant guérisseur confrontant transcendant énervant interrogateur furieux chuchotant douteur moqueur impitoyable enlaçant provocant atténuant la soif insatiable inconditionnellement aimant de l'art. Qu'il s'agisse de musique, de littérature, de peinture ou de théâtre, seule la nature implacablement désarmée de la poésie vaut la peine de vouloir demeurer aussi longtemps que possible en ce bas monde.

tg STAN

Jonathan Capdevielle

Je crois aujourd’hui...
Que tenter de sauver ce qui reste de la planète est peine perdue.
Que la situation des femmes dans la société s’arrange quelque part et se dégrade Ailleurs.
Que le premier de cordée doit donner l'exemple au risque d'entraîner ses suiveurs dans sa chute.
Qu’il est toujours d’actualité de casser du pd, du juif, du noir ou de l’arabe.
Que rétrograde est l’adjectif du moment.
Que les légumes vont bientôt devenir un aliment pour les riches.
Que ma famille m’a manquée me manque moins et me manquera.
Que l’aptitude à rester seul est la condition de l’aptitude à aimer.
Que les amis sont des amours éternels.
A l’acte manqué justement.
Que le SIDA est apparemment plus sympa.
Je crois dur comme fer que le combat de l’art contre la connerie humaine est un sacerdoce.

Jonathan Capdevielle

Jeanne Candel & Samuel Achache

Je suis dans la merde.
Cette question me pousse dans des retranchements obscurs.
« En quoi croyez-vous? » , cela dépend.
Cela dépend des jours, des circonstances, du spectacle du monde.
Je crois en l'Art. Je crois que l'Art peut transformer la vie des hommes.
Je crois en la puissance de la métamorphose.
Il y a un an, ma fille alors âgée de trois ans, m' a dit : « viens maman, on part dans le Baroir en Ancrie. »
Je crois en cette région de l'imagination.
Alors comme dirait Marthus Von Biderach : « Je suis je ne sais qui,
je viens je ne sais d'où,
je meurs je ne sais quand,
je vais je ne sais où,
je m'étonne d'être aussi joyeux. »

Jeanne Candel

Nous suivre sur instagram