Chers

Kaori Ito

Danse
création
9oct>15oct
billet
vendredi 9 octobre 2020 / 20:00 / 1h (environ)
samedi 10 octobre 2020 / 20:00 / 1h (environ)
mardi 13 octobre 2020 / 20:00 / 1h (environ)
mercredi 14 octobre 2020 / 20:00 / 1h (environ)
jeudi 15 octobre 2020 / 20:00 / 1h (environ)

« Ce ne sont pas les morts que la présence des fantômes ressuscite. C’est la mémoire des vivants. » Saeko Kimura

Dans la culture japonaise, une myriade d’esprits évolue dans un univers parallèle, miroir du nôtre : ceux des forces de la nature, des objets, des maisons, ceux des morts qui n’ont pas réglé tous leurs comptes avec les vivants. Volontiers facétieux, ils protègent qui les honore et sèment le chaos là où on les ignore. Kaori Ito, poursuivant son exploration de l’intime en dialogue avec l’invisible, a demandé à ses six danseurs d’écrire des lettres à leurs chers disparus : Cher Pierre… Cher Papi… Chère Mylène… Chers esprits à la lisière des deux mondes, vous voici dès lors convoqués sur le plateau vide, prompt à vous voir émerger. Feux follets filant dans le vent, encore couverts de vos cendres, venez revivre votre drame. Apparitions échappées du théâtre nô, procédez à la cérémonie du deuil en dansant la vie à corps perdu. Et célébrez son cycle : le vide laissé par la perte n’est-il pas la condition même de l’invention du vivant ? Après une trilogie puisant dans sa propre intimité, Kaori Ito désire transmettre : elle échange ainsi corps et âme avec la comédienne et réalisatrice franco-anglaise Delphine Lanson. Une transsubstantiation en forme de prière collective, où l’on retrouve son langage instinctuel ainsi que son humour. Les angoisses existentielles se muent alors en énergie vitale dans une danse explosive adressée à tous les publics.

direction artistique et chorégraphie Kaori Ito
texte Kaori Ito, Delphine Lanson et les interprètes
collaboration artistique Gabriel Wong
interprètes Marvin Clech, Jon Debande, Nicolas Garsault, Louis Gillard, Delphine Lanson, Leonore Zurfluh
composition François Caffenne
lumière Carlo Bourguignon
aide à la documentation et à la dramaturgie Taïcyr Fadel
production Améla Alihodzic
production Compagnie Himé
coproductions Klap – maison pour la danse Marseille, Mac de Créteil, Centquatre Paris, Les Halles de Schaerbeek Bruxelles, L’Avant-scène Cognac, Théâtre du Fil de l’eau Pantin, L’Agora Boulazac, MA scène nationale Montbelliard, théâtre Garonne Toulouse, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale, Le Plat Toyohashi Japon (en cours)…
avec le soutien du mécénat de la Caisse des Dépôts.
La compagnie Himé reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l’ensemble de ses projets.
La compagnie Himé est soutenue par le Ministère de la culture - DRAC Ile de France, par la Région Ile-de-France et le Département du Val-de-Marne.
Kaori Ito est artiste associée à la Mac de Créteil et au Centquatre à Paris et en compagnonnage artistique avec KLAP Maison pour la danse.

Formée à la danse entre Tokyo et New York, Kaori Ito vit à Paris où elle a créé la Cie Himé en 2015. Interprète pour Philippe Découflé, Angelin Prejlocaj, James Thiérrée, Sidi Larbi Cherkaoui, elle dansait son propre portrait en 2012 à Garonne dans Plexus d’Aurélien Bory. Elle y revient pour la quatrième fois, après Je danse parce que je me méfie des mots en 2016 et Robot, l’amour éternel en 2019.