La clairière du grand n'importe quoi

Alain Béhar

Théâtre
coproduction
28jan>6fév
[présenté avec et au théâtre Le Vent des signes]
billet
jeudi 28 janvier 2021 / 20:00 / 1h15
vendredi 29 janvier 2021 / 20:00 / 1h15
samedi 30 janvier 2021 / 20:00 / 1h15
jeudi 4 février 2021 / 20:00 / 1h15
vendredi 5 février 2021 / 20:00 / 1h15
samedi 6 février 2021 / 20:00 / 1h15

« (…) On s’en va, vers une improbable clairière au milieu du grand tout, dans la forêt de ce qu’on en sait déjà. Et la couleur gagne le blanc. » Alain Béhar

Alain Béhar tord le coup à notre monde, sans complaisance aucune, à travers un récit géopoétique dément, railleur et futé. Nous sommes en 2043, c’est le temps de l’apocalypse climatique, la terre tourne dans l’autre sens, différentes peuplades (Kabyles islandais aristotéliciens, des Inuits burkinabés etc.) migrent vers un imaginaire, les populations métisses se retrouvent dans un bateau de papier… Au final, une embarcation qui n’a pour turbulence que le pied de nez qu’elle fait à l’absurdité de ce que nous vivons actuellement. Aucune injonction, aucun conseil mais La Clairière du grand n’importe quoi secoue et galvanise, c’est une (re)mise en forme, une gymnastique de l’esprit pour qui veut penser le monde d’après. 
Alain Béhar manie les mots avec brio ; les sens s’entrechoquent et leurs échos antithétiques se répondent, le rythme est effréné, vertigineux, les idées fusent… Il s’essaie à une véritable distorsion joyeuse et absurde du réel ! N’ayez pas peur de vous perdre dans les méandres de sa pensée, le voyage en sera d’autant plus jubilatoire et onirique. Et puis, 2043, ça n’est pas si loin, c’est même demain, il va falloir s’y préparer

de et avec Alain Béhar
collaboration artistique Marie Vayssière
dispositif scénique Cécile Marc
lumières Claire Eloy
musiques Benoist Bouvot.
avec les regards croisés de Montaine Chevalier, Pierre-Olivier Boulant, Isabelle Catalan, David Malan, Juliana Béjaud, Suzanne Joubert, Jesshuan Diné, Gilles Masson …
production Compagnie Quasi
coproductions Théâtre du Bois de l’Aune/Aix en Provence, Pôle arts de la scène/Marseille, Les 13 vents/CDN de Montpellier, Théâtre + Cinéma, Scène Nationale du Grand Narbonne, Le théâtre du Périscope à Nîmes, théâtre Garonne - scène européenne, Toulouse
Le texte de la pièce est édité aux éditions Espaces 34
La compagnie Quasi est conventionnée par la DRAC, subventionnée par la Région Occitanie et le département de l’Aude

  • Réservé aux adhérents tarif 10€ / Autres tarifs : billetterie Vent des Signes

Alain Béhar est comédien, metteur en scène et auteur. Il a présenté à Garonne avec sa compagnie Quasi : Sérénité des impasses* 26 sorties du sens atteint (2003) ; Des Fins (épilogues de Molière) (2005), Manège (2007), (2009), Les Vagabondes (2018). Alain Béhar a présenté une lecture de La clairière du grand n'importe quoi durant le festival In Extremis 2019.