MOVIDAS RARAS / DRÔLE DE TRUCS

Rodrigo García

FEUILLETON THÉÂTRAL
création art vidéo
27mai>20juin
[à partir de 15 ans]

Jeudi 27 mai / lundi 31 mai / vendredi 4 juin / mardi 8 juin / samedi 12 juin / mercredi 16 juin / dimanche 20 juin

Découvrez une série de 7 épisodes de 10 minutes qui constituent une œuvre à mi-chemin entre l'art vidéo et une fiction avec des personnages.

Sûrement parce qu’il est l’homme d’un théâtre de crise, Rodrigo Garcia se devait de proposer une réaction artistique à la situation que nous traversons. Il imagine donc ici une série théâtrale de 7 épisodes, de 10 minutes chacun, diffusée exclusivement sur Internet. Le principe ? Les artistes invités (Denis Lavant, Angelica Lidell, Florencia Vecino, Volmir Cordeiro) reçoivent un kit filmique chez eux – fond vert, éclairage, pied de caméra pour leur portable ; ils se filment eux-mêmes en suivant les instructions de Rodrigo Garcia ; puis envoient le résultat au monteur et au musicien qui en travaillera le son… À découvrir ensemble (mais certainement sans les enfants) sur Viméo à partir du mois de mai…

> Lien Viméo prochainement sur cette page
Diffusion online : jeudi 27 mai / lundi 31 mai / vendredi 4 juin / mardi 8 juin / samedi 12 juin / mercredi 16 juin / dimanche 20 juin

direction artistique, mise en scène Rodrigo García
avec Denis Lavant, Angelica Lidell, Florencia Vecino, Volmir Cordeiro
régie vidéo Jesús Santos
effets musicaux Daniel Romero
assistant production John Romão
traductions Christilla Vasserot, Flor Carrizo
production Rodrigo García
production déléguée Bonlieu Scène nationale Annecy
coproduction  en cours

  • à partir de 15 ans
    Diffusion online : jeudi 27 mai / lundi 31 mai / vendredi 4 juin / mardi 8 juin / samedi 12 juin / mercredi 16 juin / dimanche 20 juin

Né en 1964 à Buenos Aires, Rodrigo García vit et travaille en France et en Espagne depuis 1986. Auteur, scénographe et metteur en scène, il crée, en 1989, la compagnie La Carnicería Teatro qui réalise de nombreuses mises en scène expérimentales, en recherchant un langage personnel, éloigné du théâtre traditionnel. Ses références sont inclassables, elles traversent les siècles sans se
soucier de la chronologie : on pense à Quevedo – poète du Siècle d’Or espagnol –, à Beckett, Céline, Thomas Bernhard mais aussi à Buñuel ou encore au Goya de la période noire. ll refuse de s’enfermer dans un théâtre écrit uniquement pour des spécialistes, et qui fonctionne par codes et par dogmes. Son écriture s’inspire du quotidien, de la rue où il a grandi, dans cette banlieue populaire de Buenos Aires au milieu de copains destinés à devenir ouvriers ou maçons. Il rêve d’un théâtre où n’importe qui puisse pousser la porte sans hésiter sur le seuil. Son écriture est un prolongement du réel dont il s’inspire fortement : sa force réside dans la dimension poétique qu’il lui confère. Il est présent sur toutes les grandes scènes d’Europe.
Au théâtre Garonne il a présenté : Versus (en 2009), Mort et réincarnation en cow-boy (en 2011), C’est comme ça et me faites pas chier (en 2011), Golgota picnic (en 2011), Et balancez mes cendres sur Mickey (en 2015), 4 (en 2016), Evel Knievel contre Macbeth (en 2017)