Un dieu peut en cacher un autre

en direct du théâtre Garonne
7mai

Rencontre avec Corinne Bonnet, Thomas Galoppin et Adeline Grand-Clément, animée par Charles-Henri Lavielle.

Cliquez ici pour assister à l'émission le vendredi 7 mai à 21h00.

Faux-semblants, facéties, métamorphoses, noms et images en pagaille : faut-il prendre les dieux antiques au sérieux ? Comment s’y retrouver dans les cinquante mille nuances de dieux ? Embarquons-nous pour un périple méditerranéen sur les traces de vrais faux dieux et de faux vrais dieux avec l’intention d’aiguiser notre regard sur ces figures en trompe-l’œil, si familières et si étranges, qui donnent à réfléchir sur le présent, sur les stratégies de construction du vrai, du vraisemblable et de la fiction.

 

Corinne Bonnet est historienne de l’Antiquité à l’université de Toulouse Jean-Jaurès. Ses recherches portent sur l’histoire et l’historiographie des religions de la Méditerranée.

Adeline Grand-Clément est historienne de l’Antiquité grecque à l’université de Toulouse Jean-Jaurès. Elle travaille sur l’anthropologie des couleurs et des formes de sensorialité dans les sociétés anciennes.

Thomas Galoppin est historien de l’Antiquité à l’université de Toulouse Jean-Jaurès. Il est spécialiste des pratiques « magiques » dans le monde méditerranéen, notamment du rôle des animaux dans la construction du rituel.

Charles-Henri Lavielle est codirecteur des éditions Anacharsis.