Le corps et l’inconscient : des régions de notre histoire collective ?

Rencontre
25sep
[Librairie Ombres blanches]

Rencontre avec Hervé Mazurel autour de ses deux livres Kaspar l’obscur ou l’enfant de la nuit et L’Inconscient ou L’oubli de l’histoire

Samedi 25 septembre à 16 h à la librairie Ombres blanches.
Rencontre autour des deux livres d’Hervé Mazurel, Kaspar l’obscur ou l’enfant de la nuit, La Découverte, 2020 et L’Inconscient ou L’oubli de l’histoire, La Découverte, 2021.

À travers l’histoire de Kaspar Hauser, l’un des plus célèbres « enfants sauvages » du XIXe siècle, et dans un essai qui renoue le dialogue entre histoire et psychanalyse, Hervé Mazurel, spécialiste de l’histoire des imaginaires, des sensibilités et des corps au XIXe siècle, explore la façon dont l’histoire et la culture existent à l’intérieur de nous, et sont inscrits dans nos corps et nos inconscients comme des régions de notre histoire collective.

Hervé Mazurel est historien des sensibilités à l’époque contemporaine à l’université de Bourgogne. Il étudie les imaginaires et les corps, la psychologie et l’intime. Outre ses deux ouvrages récents que nous présentons lors de cette rencontre, il a aussi publié À fleur de peau ? Soudain l’inquiétante étrangeté du toucher (AOC, 2021), et a contribué aux Penseurs de l’intime, dirigé par Nicolas Truong (Éditions de l’Aube, 2021).