Négritude : les maux de la langue

Rencontre
25sep

Labo d’histoire animé par Modesta Suárez, avec Anne-Marie Garat et Kora Véron

Samedi 25 septembre à 18 h au théâtre Garonne

La romancière Anne-Marie Garat, autrice d’Humeur noire (Actes Sud, 2021), un essai qui interroge la mémoire du passé négrier français lors d’un « retour au pays natal » à Bordeaux, et la spécialiste de littérature Kora Véron, biographe d’Aimé Césaire (Seuil, 2021), dialogueront autour de l’histoire, de son écriture, de son public et de la mémoire dans le sillon du mouvement #BlackLivesMatter. Une rencontre à l’intersection de la littérature et des sciences sociales, où le choix des mots, le tressage des archives, la polyphonie des acteurs et l’intersection des dominations sont autant d’outils vers une compréhension plus juste du monde.

Anne-Marie Garat est romancière. Elle obtient en 1992 le prix Femina et le prix Renaudot des lycéens pour son roman Aden et remporte en 2000 le prix Marguerite Audoux pour son roman, Les mal famées.

Kora Véron est chercheuse attachée à l’Institut des textes et manuscrits modernes (Item). Elle dirige le groupe de recherche Aimé-Césaire dédié à l’étude de des textes de l’homme politique et écrivain martiniquais. En 2013, elle cosigne avec Thomas A. Hale Les Écrits d’Aimé Césaire. Biobibliographie commentée (1913-2008) aux éditions Honoré Champion.