Quand la science produit du faux : préjugés raciaux, savoirs scientifiques et usages politiques

Rencontre
25sep
[Librairie Ombres blanches]

Rencontre avec Delphine Peiretti-Courtis autour de son livre

Samedi 25 septembre à 14 h à la librairie Ombres blanches
Rencontre autour du livre de Delphine Peiretti-Courtis, Corps noirs, médecins blancs. La fabrique du préjugé racial XIXe-XXe siècles, Seuil, 2021.

Au cours du XXe siècle, les scientifiques ont invalidé et déconstruit des théories répandues dans les milieux scientifiques pendant plus d’un siècle. Quels sont les stéréotypes raciaux diffusés par les sciences médicales au cours du XIXe siècle qui ont eu des répercussions politiques fortes, et dont les héritages sont encore nombreux dans nos sociétés aujourd’hui ? Comment les préjugés raciaux ont-ils été érigés en savoirs scientifiques dans nos sociétés au cours du XIXe siècle ? Quels ont été les usages politiques de ces savoirs ?

Delphine Peiretti-Courtis est historienne contemporanéiste à l’université d’Aix-Marseille. Elle étudie la construction des stéréotypes raciaux et sexuels sur les corps noirs dans la littérature médicale de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au XXe siècle. Elle publie cette année son premier livre Corps noirs et médecins blancs : la fabrique du préjugé racial, XIXe-XXe siècles (La Découverte).