duo basson / guitare

Sophie Bernado (basson) / Jean-Yves Evrard (guitare)

Musique
17nov
[au Vent des Signes]
billet
jeudi 17 novembre 2022 / 20:00

La rencontre inédite et pleine de promesses entre deux grands coloristes de l’improvisation, Sophie Bernado, au basson et Jean-Yves Évrard, à la guitare

dans le cadre de In a Landscape avec le GMEA – centre de création musicale Albi-Tarn et le Vent des Signes

Polygammiste invétérée et incontrôlable, la bassoniste Sophie Bernado brasse furieusement la marmite des musiques qu’elle épice aussi bien de rap que de musique de chambre, de pop et free jazz, de musique contemporaine et flamenco.
Pour IN A LANDSCAPE elle propose une rencontre inédite avec Jean-Yves Evrard, guitariste définitivement enfermé dans un monde inclassable et sans limites esthétiques.
Pour ces deux explorateurs de l’improvisation et coloristes, il s’agira de dessiner les contours d’une bulle, artistique, façonner un refuge dans la course effrénée du quotidien, malaxer matière et silence, suspendre une plume dans le temps et l’air afin d’observer sa lente et élégante valse improvisée...

  • tarif général 8 € / tarif adhérent·es 5 €

  • réservation : billetterie du Vent des signes au 05 61 42 10 70 ou sur la billetterie en ligne.

Sophie Bernado est improvisatrice, bassoniste et chanteuse. Formée au Conservatoire national supérieur de Paris, elle s’installe par la suite à Berlin où elle rencontre des acteurs de la musique underground avec lesquels elle multiplie les projets – une vitalité artistique qu’elle conserve de retour en France en 2010. Elle participe depuis à plusieurs formations aux confins du jazz et de la musique contemporaine, notamment aux côtés de Théo et Valentin Ceccaldi et de Hugues Mayot (L’Arbre rouge, Ikui doki avec Rafaelle Rinaudo…).
EN 2018, Sophie Bernado monte avec Céline Grangey, ingénieure du son, le projet de basson solo Lila Bazooka qu’elle fait évoluer au fil du temps et des rencontres entre solo, duo et instruments traditionnels aux multiples influences.
https://sophiebernado.com/

Jean-Yves Evrard est né à la fin des années soixante, et, par « accident » , commence très jeune l’étude de la guitare classique. Vers l’âge de 14 ans il découvre encore une fois accidentellement le monde de l’improvisation musicale et de l’art par l’intermédiaire du tromboniste américain Garrett List lors d’un stage d’été. Cette rencontre bouleversante le poussera quelques années plus tard à rentrer, cette fois-ci avec ferme volonté, au conservatoire royal de Liège. Paradoxalement, et ce depuis 30 ans, Jean-Yves Evrard s’est définitivement enfermé dans un monde inclassable et sans limites esthétiques, fidèle aux utopies de Henri Pousseur et de ses mentors.