Where It Leads / Ataba

double plateau Ingrid Obled (nyckelharpa) / Wassim Halal (derbouka)

musique
15déc
[au théâtre Garonne, dans le cadre de In a Landscape / GMEA / Vent des Signes]
billet
jeudi 15 décembre 2022 / 20:00

Les instruments de la tradition ne sont pas condamnés à la perpétuer. Ingrid Obled écrit pour le nyckelharpa, vièle scandinave, une nouvelle saga. Wassim Halal offre à la derbouka, percussion arabe, un destin électronique.

dans le cadre de In a Landscape avec le GMEA – centre de création musicale Albi-Tarn et le Vent des Signes

Dans Where it leads, Ingrid Obled mêle à l’aide de loopers les sonorités du nyckelharpa, vièle à clavier qui trouve ses origines dans la Suède médiévale, à celle de la contrebasse. Détournés ou utilisés de manière plus conventionnelle, les sons des instruments fusionnent et s’entrelacent. Dans cet univers, les constructions se dissolvent pour laisser place à un voyage vibrant qui se déploie dans les profondeurs de notre être, une plongée dans une expérience hors du temps.

Après le concert de BeyLerBey avec Serdar Pazarcioglu la saison passée, Wassim Halal revient au théâtre Garonne pour présenter ses recherches en solo. Dans Ataba (« complainte »), il cherche, par des moyens rythmiques et électroniques, à retrouver l’émotion que porte en elle cette forme de la poésie populaire arabe.

Ingrid Obled returns to the Théâtre Garonne with a concert solo, in which she continues to explore the rich sounds of the nyckelharpa, a folk instrument from Sweden, along with her counter base and loopers. A vibrant voyage unfolds from the depths of our being.

Where it Leads avec et de Ingrid Obled : nyckelharpa, contrebasse, loopers

« Ataba » avec et de Wassim Halal : derbouka et effets

  • entrée générale 8 € / tarif adhérent·es 5 €

  • réservation : billetterie du Vent des signes au 05 61 42 10 70 ou sur la billetterie en ligne.

Après avoir suivi une formation dans différents conservatoires en contrebasse et en composition électroacoustique, Ingrid Obled est lauréate du concours international de composition Musica Viva en 2006. Sa composition Si je regarde est jouée à l’Institut franco-portugais de Lisbonne et éditée sur le label Miso Records en 2007.
Dans des lieux conventionnels ou plus atypiques (en forêt, chez l’habitant…), elle expérimente le son et la musique sous diverses formes : pour l’art contemporain (Soundlence dans une installation collective au centre d’art de Belem en 2010, filaments pour l’AFIAC 2013 festival et + si affinité, Traversée entre deux mondes en 2016 Aux Bazis), pour Tülü du compositeur Pierre Redon (Tournée en Colombie en 2017, à Shanghai en 2019, en France en 2021), depuis 2020 pour le projet TIO – Toulouse Improvisers Orchestra à l’initiative du GMEA… En 2017, elle crée un solo nyckelharpa, contrebasse et looper, dont le 2ème album Where It Leads sortira prochainement.