7 déc > 17 déc

CINÉMÉCANIQUE, RENCONTRES POÉTIQUES

Hélène / Juana / Mauricette / Michelle / Robert L / Robert Z et Vincent Fortemps

x réservez
Expo

Présentation des travaux réalisés lors des ateliers  menés par le plasticien Vincent Fortemps avec des résidents de l'Hôpital Garonne (CHU de Purpan).

7 Décembre > 17 Décembre
théâtre Garonne
Mercredi 7 Décembre 2016 / 18:00
entrée libre

Présentation des travaux réalisés lors des ateliers menés durant un an par le plasticien Vincent Fortemps avec des résidents de l’Hôpital Garonne (CHU de Purpan). Les oeuvres dessinées par Vincent au chevet des malades, par les résidents eux-mêmes et parfois à 4 mains, seront accompagnées des photos de Dylan Piaser. 

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’appel à projet 2015 Culture Santé soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, l’Agence Régionale de Santé, et l’association Hôpital Sourire – Plus de Soleil pour nos Aînés.

Entrée libre du 7 au 17 décembre, à partir de 18h30 uniquement les soirs de spectacles.

 

Biographie

Vincent Fortemps est né en 1967 et a vécu son enfance dans un village du Brabant wallon. En 1994, après des études d’illustration à l’Institut des Beaux-Arts de St-Luc à Bruxelles, il participe à la création du collectif Frigoproduction et à sa transformation en Frémok, une maison d’édition indépendante de littérature graphique. En parallèle à ses publications et à l’exposition de ses oeuvres dans des galeries en France et en Belgique, il crée en 2003 "La Cinémécanique", une « Machine à dessins animés », à l’occasion d’une collaboration avec le chorégraphe François Verret (spectacles Chantier Musil et Contrecoups). Ce dispositif, qui lui permet de réaliser et projeter ses dessins en direct, Il le développe depuis dans le champs de l’improvisation avec des musiciens (Hoye avec Jean-François Pauvros et Alain Mahé ; Lydia Lunch’s Putan Club avec Lydia Lunch, Mèches avec Mauro Paccagnella et Didier Casamitjana, au sein du collectif d’artistes performers Ultimo Round, ou encore au théâtre La tête des porcs contre l’Enclos de Marine Mane.

En octobre 2015, il participe à la création de l’oeuvre lyrique « Le Prisonnier » de Luigi dallapiccola au Théâtre du Capitole de Toulouse (mise en scène Aurélien Bory, direction musicale Tito Ceccherini) et entame un programme d’intervention en milieu hospitalier dans le cadre du dispositif « Culture et Santé ».

Depuis 2005, Vincent Fortemps vit à Fillols dans les Pyrénées Orientales où il a achevé Par les sillons (publié chez FRMK).

Plutôt que la mine de plomb et le papier glacé, Vincent Fortemps manipule le gras du crayon lithographique sur rhodoïd. A la ligne claire, il préfère le flou. Le dessin est le résultat de strates graphiques qui lui donnent une profondeur spatiale et temporelle unique. Depuis 2012, à l’occasion de l’exposition Souvenirs de mèche au Théâtre Garonne (Toulouse), Il a élargi sa pratique à la sculpture et à la technique de la grisaille expérimentée dans l’atelier du maître-verrier, Jean-Dominique Fleury.

Partenaires