24 oct > 29 oct

WORKSHOP avec FEDERICO LEON

APPLIQUER AU THÉÂTRE UN REGARD DOCUMENTAIRE

Stage

ATELIER D'EXPÉRIMENTATION THÉÂTRALE

L’atelier est ouvert aux artistes de toutes disciplines.
Acteurs, metteurs en scène, cinéastes, performeurs, danseurs, chorégraphes, plasticiens, scénaristes sont les bienvenus.

INFORMATIONS PRATIQUES

L'atelier est ouvert à 12 artistes professionnels de toutes disciplines.

Informations : marie@theatregaronne.com / 05 62 48 56 57

Candidature : lettre de motivation et CV avant le 30 septembre à marie@theatregaronne.com

Tarif : 230€

24 Octobre > 29 Octobre
théâtre Garonne
Durée : 6 jours - du mardi. au dim. de 13h30 à 18h30
Mardi 24 Octobre 2017 / 13:30
230€

AXES DE TRAVAIL

Explorer comment peuvent être fictionnalisés certains documents apparemment plus aptes à l’archive qu’à la représentation ; comment des éléments de la réalité peuvent trouver un nouveau lieu dans une construction théâtrale : quelles limites et tensions s’établissent entre réalité et fiction ?

Chercher dans la spécificité, la matrice, les modèles d’association du monde de chacun, pour pouvoir intervenir, décider, et capitaliser le potentiel qui surgit au contact de ces expériences.

Chercher dans la multiplicité des histoires individuelles des éléments qui se répètent, qui réapparaissent et qui, ainsi, peuvent rendre compte d’un procédé collectif, d’une culture, d’une identité, d’une origine commune.

DÉROULÉ DE L'ATELIER

Construire une fiction à partir d’éléments de la réalité
Sous la forme d’un processus qui conjuguera le jeu, l’écriture et la mise en scène, nous enquêterons sur les possibilités de construire la fiction en utilisant des éléments de la réalité. Nous mènerons cette recherche à partir d’histoires et d’objets personnels des participants. Ces matériaux réels nous permettront d’explorer les différentes fictions que chacun peut construire avec sa propre vie. L’objet à étudier est la personne et son histoire. Sachant qu’ici, la personne qui expose son histoire est aussi celle qui l’étudie.

Trouver la meilleure manière de se raconter
Dans un deuxième temps, chaque participant réalisera un travail d’épure qui consistera à sélectionner, ordonner, réordonner, classifier, pour ensuite montrer, expliquer, souligner. L’objectif sera de trouver des séries, des regroupements d’objets sous différentes logiques. Ainsi, l’un des participants décide de raconter sa vie à partir d’une marque très personnelle : ses cicatrices ; un autre expose, comme une foire ambulante, tous les objets qu’il a volés dans sa vie ; en choisissant de lire les lettres que son père écrivait à sa mère durant son service militaire, une participante trouve la meilleure façon de se raconter.

Rechercher une forme scénique
Manipulation de sa propre histoire. Qu’est ce que l’on montre ? Comment le montre-t-on ? Qu’est ce que l’on ne montre pas ? Quelle est la forme scénique pour s’exposer ?

Dès le premier jour, les participants apporteront des matériaux personnels : objets, souvenirs d’enfance, photos, lettres, médailles, diplômes, dessins, etc, avec lesquels ils se présenteront et travailleront tout au long de l’atelier.

Biographie

Federico León est né à Buenos Aires en 1975.
Il est auteur, metteur en scène, cinéaste et acteur.
Pour le théâtre, il a écrit et mis en scène Cachetazo de Campo, Museo Miguel Angel Boezzio, Mil quinientos metros sobre el nivel de Jack (présenté à Garonne), El Adolescente (présenté à Garonne), Yo en el futuro, Las Ideas, et Las Multitudes.

Il a écrit et réalisé 3 films : Todo Juntos,  Estrellas, et Entrenamiento elemental para actores. En tant que cinéaste, il a reçu de nombreux prix et ses films ont été sélectionnés dans les festivals de Locarno, Londres, La Havane, Cinelatino à Toulouse, au festival International de Buenos Aires, Los Angeles, Miami, La Havane, Thessalonique, Leipzig.

En 2002, il a été sélectionné parmi de nombreux artistes du monde entier pour participer à "The Rolex Mentor and Protégé Arts Initiative". Dans ce cadre, il a travaillé pendant un an avec Robert Wilson.