5 oct > 11 oct

Late Night

Blitztheatregroup

Grèce
x complet
Théâtre

"Ils valsent, jusqu’à l’épuisement, dans une vieille salle de bal. Ils sont réunis comme les survivants d’une époque qu’ils voudraient ne pas oublier, et donnent à leur corps l’élan affolé de la vie à laquelle ils ne veulent pas dire adieu. "
Le Monde

avec le TNT – Théâtre national de Toulouse

en grec, surtitré en français

texte et mise en scène Blitztheatregroup
dramaturgie Blitztheatregroup / Angelos Skassilas
avec Angeliki Papoulia, Christos Passalis, Yorgos Valais, Maria Filini, Medie Megas, Fidel Talaboukas
assistanat à la mise en scène Vasia Attarian, Serafeim Radis
lumière Tasos Palaioroutas, Evina Vassilakopoulou
chorégraphie Yannis Nikolaidis
scénographie Efi Barba
costumes Vassilia Rozana
traduction des surtitres Charlotte Panouclias
production BLITZTHEATREGROUP, ONASSIS CULTURAL CENTER
accompagnement production et diffusion Judith Martin / Ligne Directe - www.lignedirecte.net

coproduction La Filature - scène nationale de Mulhouse

créé en octobre 2012, au centre culturel Onassis - Athènes

un projet House on Fire avec le soutien du programme Culture de l’Union Européenne

5 Octobre > 11 Octobre
au théâtre Garonne
Durée : 1h30
Mercredi 5 Octobre 2016 / 20:00
Jeudi 6 Octobre 2016 / 20:00
Vendredi 7 Octobre 2016 / 20:30
Samedi 8 Octobre 2016 / 20:30
Lundi 10 Octobre 2016 / 20:00
Mardi 11 Octobre 2016 / 20:00
9 à 24€

Late Night, c’est une nuit sans fin dans une salle de bal jonchée de gravats. Trois femmes, trois hommes y enchaînent valses et tangos, pour y épuiser leur corps et oublier que là, dehors, juste là, une catastrophe a tout balayé – une révolution ou une guerre ? Hier ou dans le futur ? On ne saura pas, mais il s’agit assurément de la fin d’un monde qui ressemble beaucoup au nôtre.
De temps à autre, ils prennent la parole et nous livrent, par bribes, des souvenirs du temps d’avant : une rencontre sur une place, un baiser volé devant un monument, comme autant d’éclats de ces précieux petits riens qui fondent nos vies. « En ces temps-là… »
Mais sous la mélancolie lancinante, ce qui entraîne les pas et grise ces couples d’un soir, c’est une inoxydable pulsion de vie, une farouche nécessité de résister : à la terreur, au désespoir, à la nostalgie. Danser et danser encore, pour se distraire. Rester debout et, littéralement, ne pas se laisser abattre.
Avec ce spectacle qui les a fait connaître dans le monde entier, les membres du collectif grec Blitz nous invitent à embrasser – comme ils aiment à le faire – ces choses, êtres et sentiments perdus, mais dont les traces en nous se refusent à mourir. Alors on danse…

(EN)

Late Night is a ceaseless night in a ballroom covered in debris. Three women and three men endlessly dance waltzes and tangos; trying to exhaust their bodies and forget that there, outside, right there, a disaster has swept everything away – a revolution or a war? Did it happen yesterday, or in the future? We will never know, but it is clear that the end of an era depicted strongly resembles ours. Now and then, they speak and share with the audience scraps of memories from the times before: a meeting on a square, a stolen kiss in front of a monument, like so many sparks of these precious little nothings that make up our lives. “In those days…” But beneath the haunting melancholy, the force driving their steps and intoxicating those who have become a couple for an evening is an immutable impulse to live, a fierce need to resist – to resist to terror, to despair, to nostalgia. Dancing over and over, to distract themselves. Standing, and literally not allowing anything to get them down. With this show that made them famous throughout the world, the members of the Greek collective Blitz invite us to embrace – as they are wont to – these lost things, beings and feelings which leave in us traces that refuse to die. And so, we dance…

Biographie

Le blitztheatregroup est un collectif de création formé en 2004 par trois artistes : Yorgos Valaïs, Angeliki Papoulia et Christos Passalis. Blitz s’est donné comme principes fondateurs : appréhender le théatre comme un espace essentiel de rencontres et d’échange d’idées plus que le lieu de la virtuosité et des vérités préfrabriquées. Comprendre et répondre aux attentes de la société vis a vis de l’art aujourd’hui, en ce début de 21ème siècle. Chaque membre du groupe a une égale responsabilité dans la conception, l’écriture et la mise en scène des œuvres. Le groupe présente son premier spectacle Motherland, en 2006. Suivent, en 2009, les créations de Joy Division, Faust de Goethe et Katerini, un spectacle de 5 heures et demi qui investissait chambres et terrasse d ́une maison où les acteurs se retrouvaient en tête-à-tête avec chaque spectateur. La même année, en échos aux révoltes des rues d ́Athènes, Blitz construit Guns! Guns! Guns! Avec Cinemascope, Blitz créé en 2010, un dispositif complexe, entre salle et espace urbain, qui amalgame théâtre et cinéma transformant les spectateurs en témoin des derniers jours du monde. En 2011, la performance Galaxy est présentée pour la première fois dans un parking athénien.. Depuis, cette performance a été recréée à l’étranger, à Berlin avec les acteurs de la Schaubühne en 2012, et en France avec le collectif artistique de la Comédie de Reims, en 2013.

Partenaires