Jerk

Solo pour un marionnettiste

Dennis Cooper / Gisèle Vienne

Théâtre
11avr>14avr
complet
mercredi 11 avril 2018 / 20:00 / 55 minutes
jeudi 12 avril 2018 / 20:00 / 55 minutes
vendredi 13 avril 2018 / 20:30 / 55 minutes
samedi 14 avril 2018 / 20:30 / 55 minutes

« Les gens qui connaissent Jonathan Capdevielle n'en mènent pas large quand ils le voient dans Jerk, car ils lui trouvent les mêmes attitudes qu'au naturel. Sauf que, dans la pièce, il est David Brooks, emprisonné à perpétuité pour avoir participé aux tortures d'une vingtaine de garçons « volontaires », sous la coupe du serial killer Dean Corll." Télérama
Spectacle présenté avec l'Usine. A partir de 16 ans

Spectacle présenté avec l'Usine - Centre national des arts de la rue et de l'espace public (Tournefeuille / Toulouse Métropole).
Un personnage inspiré d'un fait divers des années 70, revisité par l'écrivain Dennis Cooper, et mis en scène par Gisèle Vienne pour son interprète fétiche. Jonathan Capdevielle se retrouve ainsi assis sur une vilaine chaise, une vieille radiocassette et un vulgaire sac de sport à ses pieds. Il en sort des marionnettes affublées de têtes d'animaux en peluche, à qui il fera subir les pires outrages pour l'instruction d'une classe de psychologie et sa propre thérapie carcérale.
« Il se perd dans cet univers », s'est alarmée une ex-prof de théâtre. C'est l'effet Capdevielle : un comédien d'une justesse si surnaturelle que ses proches conjecturent une schizophrénie passagère. (…) L'intéressé précise, désarmant de candeur, n'être pas si innocent qu'on veut bien le croire. Evidemment. S'il est capable de provoquer cette empathie pour les pervers les plus indéfendables, c'est sans doute parce qu'il a l'intelligence, épidermique, de sentir le souffle du public et d'entendre ses rires nerveux, pour mieux téléguider la tension qui l'anime. »  Cathy Blisson, Télérama

conception et mise en scène Gisèle Vienne
texte et dramaturgie Dennis Cooper
créé en collaboration avec et interprété par Jonathan Capdevielle
musique originale Peter Rehberg
et El Mundo Frio de Corrupted
lumière Patrick Riou
voix enregistrées Catherine Robbe-Grillet et Serge Ramon
stylisme Stephen O’Malley, Jean-Luc Verna
marionnettes, Gisèle Vienne, Dorothéa Vienne Pollak
maquillage Jean-Luc Verna, Rebecca Flores
confection des costumes Dorothéa Vienne Pollak, Marino Marchand, Babeth Martin
formation à la ventriloquie Michel Dejeneffe
production déléguée DACM

avec la collaboration du Quartz - Scène nationale de Brest (Gisèle artiste associée de 2007 à 2011)
coproduction Le Quartz - Scène nationale de Brest, Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort dans le cadre de l’accueil-studio et Centro Parraga–Murcia
avec le soutien de la Ville de Grenoble, du Conseil Général de l’Isère, et la Ménagerie de Verre dans le cadre des Studiolab
La compagnie DACM a reçu l’aide de la DRAC Rhône-Alpes/ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide à la compagnie conventionnée,
avec le soutien de la Région Rhône-Alpes au titre de l’aide aux équipes artistiques pour la création de Jerk
La Compagnie Gisèle Vienne est conventionnée par le Ministère de la culture et de la communication – DRAC Grand Est, la Région Grand-Est et la Ville de Strasbourg.

La compagnie reçoit le soutien régulier de l’Institut Français pour ses tournées à l’étranger.
Gisèle Vienne est artiste associée à Nanterre-Amandiers CDN depuis janvier 2014, et au Théâtre National de Bretagne / Rennes – Direction Arthur Nauzyciel.
Crée en mars 2008, Centre d’Art Passerelle - Brest, Festival Antipodes’08 / Le Quartz – Scène nationale de Brest

de 10 à 25€

Gisèle Vienne est chorégraphe, metteur en scène et plasticienne. Elle crée des pièces et expose ses photographies et installations depuis 1999.
Dennis Cooper est écrivain, poète et critique américain, traduit dans de nombreux pays. Jerk est extrait du recueil de nouvelles Un type immonde, publié chez P.O.L.