The Ghost of Montpellier Meets the Samurai

Trajal Harrell

États-Unis
Danse
coproduction
8avr>9avr
billet
vendredi 8 avril 2016 / 20:30 / 1h40
samedi 9 avril 2016 / 20:30 / 1h40

Le fantôme de Montpellier, c'est Dominique Bagouet ; Le samuraï, c'est Tatsumi Hijikata. Deux légendes de la danse contemporaine, prétextes à un hommage irrévérencieux.

Trajal Harrell a commencé par enflammer les scènes américaines puis européennes avec une incroyable série de "danse-fiction" : décliné en plusieurs tailles (du solo à la pièce de groupe, dont Antigone Sr, présente à Garonne en 2013) et sur plusieurs années, son Paris is Burning télescopait les expérimentations conceptuelles de la Postmodern Dance et les poses las- cives du Voguing, issu de la culture underground afro-américaine et latino. Avec The Ghost, Harrell entame une nouvelle série et invente une rencontre encore plus improbable – et qui promet autant de déflagrations chorégraphiques. Le fantôme de Montpellier, c'est Dominique Bagouet, figure de la Nouvelle Danse dans les années 80 ; Le samuraï, c'est Tatsumi Hijikata, père du butô. Deux légendes de la danse contemporaine, prétextes à un hommage pour le moins irrévérencieux et à une performance électrisante : sur le plateau, la grâce et l'énergie de cette famille de danseurs sont proprement sidérantes. Accueillie en résidence à Garonne avant d'être créée à Montpellier Danse en juin 2015, la nouvelle production du New Yorkais s'invite dans l'histoire de la danse contemporaine : mais une histoire rêvée...

En collaboration avec le festival American Realness, dans le cadre de dance 2016.

chorégraphie Trajal Harrell 
avec Trajal Harrell, Thibault Lac, Camille Duriff Bonis, Perle Palombe, Stephen Thompson, Christina Vassiliou, Ondrej Vidlar
lumière Stefane Perraud 
scénographie Erik Flatmo et Trajal Harrell
son Trajal Harrell 
costumes Trajal Harrell et les interprètes 
dramaturgie Gérard Mayen 

coproduction Festival Montpellier Danse 2015 ; Festival d’Automne 2015 ; Centre Pompidou – Paris ; Hau Hebbel am Ufer – Berlin ; théâtre Garonne – Toulouse ; Walker Arts Center – Minneapolis ; New York Live Arts ; King’s Fountain 
accueil en résidence Centre national de la danse - Pantin ; Monty - Antwerp ; Centre national de danse contemporaine – Angers
avec le soutien de FUSED ; Creative Capital 
créé au Festival Montpellier danse, juin 2015

Trajal Harrell est un chorégraphe basé à New York, travaillant à l’international, en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et du Sud. Il est connu pour sa série de pièces intitulée Twenty Looks or Paris is Burning at The Judson Church, qui réimagine une rencontre entre la jeune postmodern danse et la tradition de la danse voguing. En automne 2012, il a présenté la dernière pièce de la série, Judson Church is Ringing in Harlem (Made-to-Measure) / Twenty Looks or Paris is Burning at The Judson Church (M2M), qui a été la première commande de danse de MoMA PS1. Plus récemment, il a créé la première partie d’un nouveau corps de travail qui examine la danse butoh à travers la praxis théorique de la danse voguing, intitulé Used, Abused, and Hung Out to Dry, présentée à MoMA en février 2013.

http://www.theatregaronne.com/
tarifs de 12€ à 27€ (supplément de 3€ compris)