And so you see...

Robyn Orlin

Afrique du Sud
Danse
29mar>4avr
billet
jeudi 29 mars 2018 / 20:30 / 1h
vendredi 30 mars 2018 / 20:30 / 1h
samedi 31 mars 2018 / 20:30 / 1h
mardi 3 avril 2018 / 20:00 / 1h
mercredi 4 avril 2018 / 20:00 / 1h

« Un corps ludique, ironique, tiraillé entre péché, transformation, déclin et éclat, s'embarque dans les « sept péchés capitaux » pour un voyage à travers un requiem pour l’humanité ».
Robyn Orlin

Elle est l’une des plus grandes chorégraphes Sud-Africaine, il est performeur, danseur et sangoma (guérisseur) : leur collaboration était inéluctable et resplendit tel un geste de beauté et de vérité criantes pour l’humanité. And so you seeour honourable blue sky and ever enduring sun... can only be consumed slice by slice... (pour citer le titre complet) est un solo enivrant, une ode à la vie et à la liberté.  
Albert Silindokuhle Ibowe Khoza, figure androgyne, fascine par ses courbes généreuses, sa taille replète et ses allures graciles. C’est un corps qui déborde avec éclat : il porte les stigmates du viol, de la blessure, de la torture et virevolte sous le Requiem de Mozart qu’il tente de conquérir à sa manière, ses hanches et ses bras miment le mouvement chamanique comme pour se révéler en tant qu’identité conflictuelle. Avec un rire jubilatoire, il amuse et il s’amuse à travers ce joyeux exorcisme, jusqu’à l’exultation. Il y a dans cette pièce le besoin épidermique de danser comme une réponse possible à l’expression de la douleur, de la souffrance. Cette épopée chorégraphique convoque les fantômes du racisme, de la corruption, de l’homophobie, de la liberté et de l’identité, tout ceci constellé d’humour. La scène pourrait ainsi être l’endroit du souvenir, du combat et du changement où se pensent les générations futures.

un projet de Robyn Orlin
avec Albert Silindokuhle Ibowe Khoza
costumes Marianne Fassler
lumière Laïs Foulc 
régie générale Thabo Pule
Production City Theater & Dance Group, Damien Valette
Coproduction Festival Montpellier Danse 2016 ; Kinneksbond, Centre Culturel Mamer (Luxembourg) ; Centre Dramatique National de Haute-Normandie ; La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée ; Festival  d’Automne à Paris 
Remerciements à Philippe Lainé pour l’utilisation d’images et à l’équipe de Leopard Frock
Spectacle créé le 30 juin 2016 au Festival Montpellier Danse

TARIFS : DE 10 à 25 €

Née en 1955 à Johannesburg, celle que l’on a surnommé "l’irration permanente" use de son art pour faire la guerre à l’héritage colonial de son pays. Artiste protéiforme, Robyn Orlin mêle arts visuel, théâtre et danse pour créer des formes chorégraphiques éminemment politiques qui cultivent l’art déconstructeur du collage et des téléscopages. Ses créations provocantes et participatives interrogent les notions de culture, d’histoire et d’idées. Ont été présentés à Toulouse :  We Must Eat our Suckers With the Wrapper on (2002) et When I Take Off My Skin and Touch the Sky With My Nose, Only Then Can I See Little Voices Amuse Themselves (2005).