16 déc > 20 déc

Soubresaut

François Tanguy / Théâtre du Radeau

x réservez
Théâtre

"Le Théâtre du Radeau revient comme un refrain d'une chanson d'enfance avec Soubresaut. Un spectacle fabriqué main dans l'atelier du peintre, poète, musicien et scénographe François Tanguy. Une mixture maison où le rire vient picorer. Tressaillement et ravissement y font la paire."
Jean-Pierre Thibaudat, Balagan

Coproduction / spectacle présenté avec la participation de L'Usine Centre national des arts de la rue et de l'espace public (Tournefeuille / Toulouse Métropole)

mise en scène, scénographie François Tanguy
avec Didier Bardoux, Frode Bjørnstad, Laurence Chable, Jean-Pierre Dupuy, Muriel Hélary, Ida Hertu, Vincent Joly, Karine Pierre
élaboration sonore Éric Goudard,François Tanguy
lumières François Fauvel, Julienne Havlicek, Rochereau, François Tanguy
coproductions Théâtre du Radeau, Le Mans Théâtre National de Bretagne - Centre Européen Théâtral et Chorégraphique Festival d’Automne 2017, Paris Théâtre National de Strasbourg Centre Dramatique National de Besançon - Franche-Comté. Théâtre subventionné par L’Etat - Préfet de la région Pays de La Loire- direction régionale des affaires culturelles, le Conseil Régional des Pays de la Loire, le Conseil Départemental de la Sarthe, la Ville du Mans
avec le soutien de Le Mans Métropole

crée le 2 novembre 2016 au Théâtre National de Bretagne à Rennes - Festival Mettre en scène

Attention : changement de dates!

Suite à un changement de distribution lié à l’indisponibilité d’une interprète, les représentations des 14, 15 et 21 décembre sont annulées. Supplémentaire dimanche 17 à 17h.

 

16 Décembre > 20 Décembre
théâtre Garonne
Durée : 1h15
Samedi 16 Décembre 2017 / 20:30
Dimanche 17 Décembre 2017 / 17:00
Lundi 18 Décembre 2017 / 20:30
Mardi 19 Décembre 2017 / 20:30
Mercredi 20 Décembre 2017 / 20:30
de 10 à 27 €

Cette vingtième création du Théâtre du Radeau, à la fois théâtrale et chorégraphique, déploie une aire de jeu enfantine et grave. L’espace est composé de châssis, de planches, de toiles transparentes pris dans l’oblique des lignes qui les caractérisent et griffonnent un tableau aux traits mouvants. Rien n’est figé ; tout est toujours en cours…
C’est d’ailleurs ce qui fascine dans le travail de François Tanguy : le temps ne passe plus, le temps va. La scène est un lieu de passage d’ombres et de figures qui hantent  notre mémoire, et s’offrent comme des réminiscences, parfois comme des allégories affranchies de toute référence. C’est un théâtre abondant, débordant, animé par des compositions complexes qui s’entrechoquent : musique classique et contemporaine, fragments de textes d’auteurs, costumes bigarrés et composites.
Le travail inlassable de la matière, l’espace en perpétuel mouvement, réactivent l’expérience sensorielle. Soubresaut fait tressaillir par sa fugacité fragile. Mais rassurez-vous, rien ne croule jamais, tout ondule.

RENCONTRE À L'ISSUE DE LA PRÉSENTATION

avec FRANÇOIS TANGUY et les COMÉDIEN.NE.S

Mercredi 20 décembre

Biographie

Le Théâtre du Radeau a été fondé au Mans en 1977, rejoint en 1982 par François Tanguy, metteur en scène. La compagnie s’installe dans une ancienne succursale automobile qui deviendra La Fonderie, inaugurée en 1992. Le théâtre Garonne et le Radeau, c'est : Jeu de Faust (1989), Fragments forains (1990), Chant du bouc (1992), Choral (1994), Coda (2005), Ricercar (2008), Onzième (2012), Passim (2015).

Partenaires