press

Pierre Rigal

Théâtre / Danse
coproduction
17déc>19déc
[à l'Usine]
billet
jeudi 17 décembre 2015 / 20:30 / 1h00
vendredi 18 décembre 2015 / 20:30 / 1h00
samedi 19 décembre 2015 / 20:30 / 1h00

"Très graphique, surréaliste et riche de significations, ce solo de pierre rigal est un vrai bonheur pour le spectateur qui peut conjuguer le plaisir ressenti devant une gestuelle originale et celui que l’on éprouve à apprécier un mot d’esprit. De la vrai danse, quoi ! C’est à dire un geste qui, soudain, fait sens."
Danser, Agnès Izrine

Burlesque et flippant, le portrait de l’homme moderne en robot désarticulé revient se poser à Toulouse, après avoir séduit les scènes du monde entier. Dans une boîte qui tient autant de la lanterne magique que du vivarium de laboratoire, Pierre Rigal s’allonge, se renverse, s’étire ou se rétrécit, prend des poses comme on fait des instantanés d’une vie, et peu à peu donne corps à une acrobatique métaphore de la condition humaine. 
Mime, acrobate, poète et sociologue à sa façon, Pierre Rigal fait de son improbable boîte à mystères un implacable miroir grossissant. Et écrasant, d’où le titre... 

"Rien ne résiste à Pierre Rigal. Le danseur toulousain prouve dans press, sa capacité à s’approprier les espaces les plus inhospitaliers, quitte à braver les lois de la gravité. Le geste précis, l’allure élégante, le mouvement agile, il mesure chacun de ses déplacements dans une troublante quête d’humanité." Jean-Luc Martinez, La Dépêche du Midi 

pièce de et avec Pierre Rigal 
conception, scénographie, chorégraphie et interprétation Pierre Rigal
constructeur, éclairagiste, machiniste Frédéric Stoll
musique Nihil Bordures
assistante à la chorégraphie Mélanie Chartreux 
mise en production Sophie Schneider 
production compagnie dernière minute, Gate theatre London 
coproduction Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, théâtre Garonne - Toulouse 
avec le soutien de la DRAC Midi-Pyrénées, de la Ville de Toulouse, de laRégion Midi-Pyrénées, du Conseil Général de la Haute-Garonne et de la convention Culturesfrance / Ville de Toulouse 
La compagnie dernière minute est subventionnée au titre de l’aide au conventionnement par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Préfecture de la région Midi Pyrénées, la Région Midi Pyrénées et la Ville de Toulouse.
La compagnie dernière minute reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour l'ensemble de ses projets. 
créé au Gate Theatre - Londres, février 2008
présenté au théâtre Garonne en 2009 et 2011 

  • tarifs 11 et 14€

  • - Les portes de l'Usine ouvrent dès 19h00. Vous pourrez dîner ou boire un verre sur place.

    - Si vous n'avez pas réglé votre place, merci de vous munir d'un chéquier ou d'espèces, car nous ne disposons pas de terminal de paiement par carte bancaire (ni à la billetterie, ni au bar -cantine).

    - pour celles et ceux qui ne sont jamais venus à l'Usine :

    > si vous possédez un GPS, intégrez l'adresse précise suivante : 6 impasse Marcel Paul, 31170 Tournefeuille ;

    > si vous ne possédez pas de GPS, nous vous recommandons de passer par le centre-ville de Tournefeuille. Un fléchage vous guidera jusqu'à l'Usine.

Pierre Rigal commence la danse à l’âge de 23 ans, après des études d’économie mathématique puis de cinéma et une pratique intensive de l’athlétisme. En 2002, il devient interprète pour le chorégraphe Gilles Jobin, avec qui il travaille pendant 3 ans. En 2003, il crée et interprète son premier solo érection avec la complicité du metteur en scène Aurélien Bory, avec lequel il partage de nombreuses collaborations artistiques. Outre ses propres soli (érection et Press), il crée différentes pièces avec des danseurs contemporains (théâtres des opérations), des danseurs hip-hop (Asphalte, Standards, Paradis Lapsus), des acrobates (Arrêts de jeu, Bataille), des musiciens (Micro). En 2015, en tant que chorégraphe invité par le Ballet de l’Opéra de Paris, il créé la pièce Salut pour seize danseurs.