Lila gnawa

Abdelaziz Arradi

Musique
29mai
billet
samedi 29 mai 2021 / 20:30 / toute la nuit

La nuit, la lila en arabe marocain, c’est le temps de la guérison. Un secret que beaucoup sont venus chercher auprès de ceux que l’on appelle les Gnawas. Celui d’une forme de soufisme initiatique qui, s’il est profondément ancré dans le culte des saints, continue d’incarner au sein de la société marocaine une altérité mystérieuse. Celui aussi de l’écoute extatique, des portes qu’ouvre la répétition à l’infini. Le tbal, le tambour, les qraqêbs, des crotales de fer frappées l’une contre l’autre, et surtout le guembri (le luth psychopompe à trois cordes), les formules rituelles en arabe, amazigh ou bambara, et les couleurs décomposées de l’arc-en-ciel sont les éléments fondamentaux d’un tableau alchimique dont les mâalem – les maîtres – usent pour guider l’adepte dans un mariage métaphorique réunissant les vivants et les morts, assurant la perpétuation du cycle éternel en réactualisant – non pas devant nos yeux ébahis, mais bien par eux – la création de l’univers. Une nuit extraordinaire que l’on pourra prolonger, au petit matin, autour d’un petit déjeuner.

Maître : Abdelaziz Arradi dit « Rasta »
Chant et danse : Abdellah Khazoumi, Abdelmajid Faani, Abedlfatah Elgholf, Mohamed Lhoto, Yassine Mobetrah, Abderrahim El Berch, Adilo Elkaro
Maîtresses danseuses et couleurs : Khadija Assouli, Wafae El Gandour, Fatimazahra Moubarek

  • TARIF GÉNÉRAL 16€ / RÉDUIT 12€ / ADHÉRENT 10€ + SUPPLÉMENT DE 3 €