OVTR (ON VA TOUT RENDRE)

Gaëlle Bourges

Danse
29jan>30jan
[avec La Place de la Danse, dans le cadre du festival ICI&LÀ]
billet
vendredi 29 janvier 2021 / 20:30 / 1h20 environ
samedi 30 janvier 2021 / 20:30 / 1h20 environ

Quand la chorégraphe Gaëlle Bourges invite le British Museum à rendre à l'Acropole la cariatide « prélevée » par Lord Elgin au début du 19e siècle... Au travers de fresques dansées, de sculptures de chair, de chansons anglaises des années 70/80, et de rebétiko, OVTR interroge subtilement notre rapport à l'autre.

OVTR (ON VA TOUT RENDRE) permettra de visiter l’Acropole et le British Museum sans bouger de son fauteuil de spectateur : on pourra admirer les six cariatides soutenant le portique du temple d’Érechtheion  ; assister au démantèlement de l’une d’elles sur ordre de Lord Elgin, ambassadeur britannique à Constantinople, capitale de l’Empire ottoman dont la Grèce fait partie, à la fin du 18e siècle ; la suivre jusqu’à Londres où Elgin la vendit au gouvernement britannique, qui la vendit à son tour au British Museum où elle est toujours aujourd’hui, avec une bonne moitié des frises du Parthénon ;  mesurer combien l’idée du beau en Occident est encore collée à celui de l’idéal antique, et combien la Grèce est encore le berceau fantasmé de cet idéal – ce qui n’est pas sans poser au moins deux problèmes : en effet, n’est-il pas temps pour le « beau » de prendre le large, et pour l’Europe de soutenir le « berceau » qu’elle a fabriqué puis mis à la casse, tout en célébrant sa grandeur ? OVTR (ON VA TOUT RENDRE) débute donc sur une question réjouissante : et si on rendait tout ?

conception, récit Gaëlle Bourges
avec des extraits de lettres de Lord Elgin, Giovani Batistta Luisieri, le révérend Philip Hunt, Mary Elgin, François-René de Chateaubriand
+ extraits de discours de Melina Mercouri, etc.
avec Gaëlle Bourges, Agnès Butet, Gaspard Delanoë, Camille Gerbeau, Pauline Tremblay, Alice Roland, Marco Villari & Stéphane Monteiro alias XtroniK (musique live)
lumière Alice Dussart
musique The Beatles, Kate Bush, The Sex Pistols, The Clash, The Cure, Marika Papagika + Xtronik
coiffes des cariatides, moulages Anne Dessertine
régie son, régie générale Stéphane Monteiro
régie lumière Ludovic Rivière

production association Os
coproduction Dispositif « la Danse en grande forme » : CNDC d’Angers Malandain Ballet Biarritz La Manufacture – CDCN Nouvelle-Aquitaine Bordeaux La Rochelle le CCN de Caen en Normandie L’échangeur – CDCN Hauts-de-France, Le CCN de Nantes, Le CCN d’Orléans, L’Atelier de Paris / CDCN, Le CCN de Rennes et de Bretagne, Le Gymnase | CDCN Roubaix, POLE-SUD CDCN / Strasbourg, La Place de La Danse – CDCN Toulouse – Occitanie, Théâtre de la Ville – Paris, TANDEM – Scène nationale de Douai-Arras, L’échangeur – CDCN Hauts-de-France, La Maison de la Culture d’Amiens, Le Trident – Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, L’Onde Théâtre-Centre d’art

spectacle créé les 5 et 6 novembre 2020 au TANDEM, Scène nationale, à Douai.

  • Tarifs de 10 à 25€

Gaëlle Bourges est diplômée de l’université Paris 8 mention danse et en «Éducation somatique par le mouvement» - École de Body-Mind Centering. Son travil témoigne d’une inclination prononcée pour les références à l’histoire de l’art, et d’un rapport critique à celle des représentations.
Elle a présenté à Garonne en mai 2019 un spectacle jeune public : Le Bain, d'après deux tableaux du 16e siècle (Diane au bain et Suzanne au bain).