Please please please

La Ribot / Mathilde Monnier / Tiago Rodrigues

Espagne / France / Portugal
Théâtre / Danse
production déléguée / OTTO production
16déc>19déc
[présenté avec le ThéâtredelaCité au théâtre Garonne]
billet
mercredi 16 décembre 2020 / 20:00 / 1h
jeudi 17 décembre 2020 / 20:00 / 1h
vendredi 18 décembre 2020 / 20:30 / 1h
samedi 19 décembre 2020 / 20:30 / 1h

"Renoncer, c'est nous libérer. Ne rien vouloir, c'est pouvoir". Fernando Pessoa, Le Livre de l’Intranquilité

C’est à la fois un appel, une supplication, une interpellation, une prière avec, en toile de fond, le plaisir d’être là, à vue, et entendus. Cette polysémie du titre rythme le spectacle et dicte corps et prises de paroles. Nous sommes au cœur d’une envie commune, partagée par ces deux grandes figures de la danse contemporaine Mathilde Monnier et La Ribot, et le metteur en scène et dramaturge Tiago Rodrigues : délivrer un message aux futurs adultes. Du déjà-vu, pourriez-vous penser ?! Eh bien non, ils évitent cet écueil en étrillant les notions d’héritage, de transmission, qui se révèlent être un ensemble de petites morts qui, mises bout à bout, dessinent un paysage sans horizon, immobile et chimérique… Affublées de combinaisons à capuches scintillantes, les danseuses s’entortillent, se recroquevillent, se cognent, s’écrient, se racontent dans des anecdotes absurdes et loufoques, comme pour « accepter les symptômes de la mort », et trouver la bonne forme pour résister. Persister ou muter ? Il nous faut reconstituer le corps de l’héritage. Recommencer en faisant autrement, et sans. Réinventer. À bas les promesses et les espoirs condamnés ! Le passé, oui,  mais pour mémoire de l’erreur. « Rester en vie ça n’a l’air de rien mais c’est très difficile », nous dit-on — Please Please Please, propose de répondre à cette assertion morose par une ode au mouvement, à la renaissance infinie, à l’éclosion continue et d’osciller joyeusement, toujours, entre espoir et désespoir.

un spectacle de La Ribot, Mathilde Monnier et Tiago Rodrigues
avec La Ribot, Mathilde Monnier
traduction Thomas Resendes
scénographie Annie Tolleter
lumière Eric Wurtz
musique Nicolas Houssin
costumes La Ribot, Mathilde Monnier
réalisation scénographie Christian Frappereau, Mathilde Monier
réalisation costumes Marion Schmid, Letizia Compitiello
direction technique, régie lumière Marie Prédour
régie son Nicolas Houssin
musiques Béla Bartók (extraits)
diffusion internationale Julie Le Gall – Bureau Cokot
production Nicolas Roux / OTTO
production déléguée théâtre Garonne - scène européenne, Toulouse
soutien Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings
coproduction Théâtre le Quai – CDN Angers - Pays de la Loire, Teatros del Canal, Madrid (Espagne), Théâtre Vidy-Lausanne (Suisse), Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, Paris, Festival d’Automne à Paris, Comédie de Genève (Suisse), Teatro Nacional D. Maria II, Lisbonne (Portugal), Teatro nacional São João (Portugal), Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées, Theaterfestival Boulevard (Pays-Bas), Les Hivernales - CDCN d’Avignon, BIT Teatergarasjen, Bergen (Norvège), Compagnie MM, La Ribot-Genève.
avec le soutien de OPART/Estúdios Victor Córdon et du CND Centre national de la Danse – Pantin.
spectacle produit par Le Quai – CDN Angers - Pays de la Loire
Please Please Please a été créé à Lausanne le 5 septembre 2019 et exploité en tournée jusqu’en octobre 2019.
Le spectacle est repris en 2020 dans une version achevée du texte écrit par Tiago Rorigues.

Née à Madrid, La Ribot vit et travaille à Genève. Inaugurée dans le vent de libération de l’Espagne des années 80, la pratique de La Ribot a profondément modifié le champ de la danse contemporaine. Empruntant librement aux vocabulaires du théâtre, des arts visuels, de la performance, du film, son travail met l’accent sur les points de frictions entre des disciplines et de domaines. Ses travaux chorégraphiques et visuels ont reçus beaucoup de distinctions prestigieuses et ont été présentés dans de nombreux pays.

Mathilde Monnier occupe une place de référence dans le paysage de la danse contemporaine française et internationale. Elle crée plus de 40 pièces chorégraphiques présentées sur les grandes scènes internationales du festival d’Avignon au Théâtre de la Ville de Paris en passant par New York, Vienne, Berlin, Londres et reçoit plusieurs prix.