...How in salts desert is it possible to blossom....

Robyn Orlin /
Garage Dance Ensemble / uKhoiKhoi

Afrique du Sud
Danse, musique
création / coproduction
27juin>28juin
billet
jeudi 27 juin 2024 / 20:00
vendredi 28 juin 2024 / 20:30

“C’est ainsi qu’avec les danseurs nous avons créé …How in salts desert is it possible to blossom… (comment peut-on fleurir dans un désert de sel ?). Pour partager avec le public le spectacle à couper le souffle de cette floraison magnifique qui prend le pas sur le désert !” Robyn Orlin

How in salts desert is it possible to blossom (Comment peut-on fleurir dans un désert de sel) est un projet de collaboration entre Robyn Orlin et Garage Dance, une compagnie de danse professionnelle dirigée par Alfred Hinkel et basée à Okiep, dans la province du Cap-Nord. Cette région d’Afrique du Sud est un territoire inconnu pour la plupart des gens, mais pour Robyn Orlin, c’est un concentré de l’histoire de l'Afrique du Sud colonisée, de la richesse de sa culture, de son humour et de son humanité, mais aussi de l’absence d’humanité dont elle a été victime. Tous éléments qui façonneront son travail.

Avec des danseurs, des performeurs et des musiciens originaires de la région, Robyn Orlin veut créer une performance installative autour des questions de pouvoir, de hiérarchies sociales et sexuelles et de privilèges à travers une vision ludique et alternative favorisant une nouvelle coexistence égalitaire. Historiquement, la région d’Okiep est un lieu d’extraction de cuivre, de minéraux et de pierres semi-précieuses. Après la découverte de ses richesses naturelles en 1685 par des colons hollandais, la région a été traversée de violences sexistes et a subi une négation des cultures et des identités qui y vivaient, ce que la nouvelle Afrique du Sud n'a pas été capable de reconnaître ni, a fortiori, de réparer, malgré la nouvelle constitution offrant des conditions politiques et institutionnelles avancées.

Pendant le premier confinement, les violences basées sur le genre ont explosé. Cela recouvre tous les actes contre les femmes, les enfants, garçons ou filles, et les trans*, du fait de leur sexe, et s’est traduit par des préjudices physiques, sexuels, psychologiques, émotionnels et économiques. L'Afrique du Sud n'a malheureusement pas eu besoin du Covid pour aggraver ces troubles, car ils sont ancrés dans sa culture. Cette pandémie a agi comme un catalyseur des problèmes, tout en leur donnant de la visibilité et en créant par là une large prise de conscience. Le propos de Robyn Orlin ne sera pas d’exposer simplement les victimes de ces actes, mais de permettre une compréhension collective des agissements de leurs auteurs et de favoriser un processus de guérison.

En 2022, Robyn s'est rendue à Okiep pour rencontrer les membres de Garage Dance et mieux connaitre la région, puis elle a commencé à travailler avec la compagnie en février 2023.

un projet de Robyn Orlin
avec 5 danseurs de la compagnie Garage Dance Ensemble
Byron Klassen, Faroll Coetzee, Crystal Finck, Esmé Marthinus et Georgia Julies
musique originale et interprétée paruKhoiKhoi avec Yogin Sullaphen et Anelisa Stuurman 
costumes Birgit Neppl
directeur technique Thabo Walter
vidéos Eric Perroys
conception lumière Vito Walter
administration et diffusion Damien Valette
production de tournée et logistique Camille Aumont
production City Theater & Dance Group et Damien Valette Prod

Garage Dance Ensemble
Fondateur
Alfred Hinkel
directeur des créations John Linden
chorégraphe résident Byron Klassen
production Nicolette Moses

co-producteurs City Theater & Dance Group, Festival Montpellier Danse 2024, Festival de Marseille, Chaillot, Théâtre national de la danse, Paris, Théâtre Garonne, Scène européenne, Toulouse avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d'Ile de France et de Dance Reflections by Van Cleef & Arpels

création les 15 et 16 juin 2024 au festival de Marseille puis les 22 et 23 juin à Montpellier danse

  • en anglais et Afrikaans, surtitré en français

Robyn Orlin est née à Johannesburg pendant l’apartheid. Artiste internationalement reconnue, elle a présenté à Garonne l’étonnante performance And so You See... (2017), une transposition des Bonnes de Jean Genet (2019), et avec les danseur·ses de la cie Moving into Dance We Wear Our Wheels with Pride and Slap Your Streets with Color... We Said ‘Bonjour’ to Satan in 1820... (2022), et In a Corner the Sky Surrenders – Unplugging Archival Journeys ... (reprise pour Marta Izquierdo) en janvier 2024.

  • dance reflection van cleef

création les 15 et 16 juin 2024 au festival de Marseille puis les 22 et 23 juin à Montpellier danse