Ahouvi

Yuval Rozman

Israël
Théâtre
coproduction
5fév>8fév
[Présenté avec le Théâtre Sorano au théâtre Garonne]
billet
audiodescription au casque
mercredi 5 février 2025 / 20:00 / 1h50
jeudi 6 février 2025 / 20:30 / 1h50
vendredi 7 février 2025 / 18:30 / 1h50
samedi 8 février 2025 / 20:00 / 1h50

audiodescription le 7 février 20:00

Ahouvi : « mon amour », en hébreu.

Car c’est d’amour dont il s’agit : entre Thamar, née à Jérusalem, et le Français Virgile, comment l’amour est né et s’est déployé, magnifiquement, chaotiquement, puis violemment, puis tristement, avant de se recroqueviller tout à fait pour enfin disparaître. C’est d’ailleurs à l’instant de sa disparition que nous entrons comme par effraction dans l’intimité de ce couple – spectateurs installés autour d’une scène blanche et nue qui lui donne les airs d’un ring.
Avec, en guise de témoin silencieux, tendre et attentif, leur chien Yova : par sa simple présence, il commente sans mots les soubresauts de cette tragicomédie qui nous balade avec un humour féroce de l’anecdote plus ou moins familière à l’histoire, bien plus vaste, d’une relation électrique entretenue par une frontière tout autant invisible qu’infranchissable : par ces deux êtres comme par deux peuples. Car il faut préciser que Yuval Rozman poursuit avec ce spectacle une quadrilogie inaugurée avec Tunnel Boring Machine – qui raconte la relation sensuelle entre un Palestinien et un soldat israélien dans un de ces tunnels souterrains dont il est beaucoup question ces temps-ci – et poursuivie avec The Jewish Hour – fausse émission radio, mais vraie enquête ultra corrosive sur les contradictions de l’identité juive. Avec Ahouvi, c’est toute la puissance d’un sentiment aussi intense que destructeur qui vient nous (re)saisir, et nous rappeler que la violence de l’extase et l’inexorable de la catastrophe ne sont jamais loin.

avec la participation d'un couple d’amateurs (en cours)

écriture et mise en scène Yuval Rozman
assistant à la mise en scène, relecture et regard artistique Antoine Hirel
avec Stéphanie Aflalo, Roxanne Roux, Gaël Sall, Yova (le chien)
création présence animal au plateau Judith Zagury - ShanJu Lab
scénographie et création lumière Victor Roy
création sonore Quentin Florin
chanson du chien Stéphanie Aflalo
costumes et regard extérieur Julien Andujar
régie générale Christophe Fougou
renfort costumes Céline Thirard
stagiaire à la mise en scène Hao Yang
construction décor atelier de construction du Théâtre du Nord
administration, production, diffusion, communication AlterMachine / Camille Hakim Hashemi, Erica Marinozzi, Marine Mussillon

production Cie Inta Loulou coproduction le phénix Scène nationale Valenciennes, Pôle européen de création, Maison de la culture d’Amiens, Pôle européen de création et de production, Théâtre Ouvert, Monfort Théâtre / Théâtre du Rond-Point, Paris, Théâtre de Lorient - Centre dramatique national, théâtre Garonne – scène européenne, Toulouse, Maison de la culture de Bourges - Scène nationale, Théâtre du Nord - CDN Lille Tourcoing accueil en résidence d’écriture Institut français de Chine, Montévideo Marseille, la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon - Centre national des écritures du spectacle, Le 104-Paris avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France, la Région Hauts-de-France, la SPEDIDAM La compagnie Inta Loulou est conventionnée par le ministère de la culture - DRAC Hauts-de- France.

créé le 28 février 2023 au Phénix, à Valenciennes

  • Tarif saison de 5 à 23 €

  • audiodescription le 7 février 20:00

Après avoir déserté l’armée israélienne en 2004, Yuval Rozman intègre les Conservatoires nationaux d’art dramatique de Tel-Aviv et New York. En 2010, il monte son premier spectacle (Cabaret Voltaire), avant d’arriver en France en 2012. En 2017, il se lance dans l’écriture de Quadrilogie de ma Terre qui prend pour toile de fond le conflit israélo-palestinien. Le deuxième volet, The Jewish Hour a été présenté avec et au Théâtre Sorano.