Legacy

Nadia Beugré

France / Côte d'Ivoire
Danse /
coproduction
9mar>12mar
complet
mercredi 9 mars 2016 / 20:00 / 1h00
jeudi 10 mars 2016 / 20:00 / 1h00
vendredi 11 mars 2016 / 20:30 / 1h00
samedi 12 mars 2016 / 20:30 / 1h00

Courir, rien que courir, courir. Courir parce que les femmes sont des coureuses perpétuelles que rien n’arrête." Nadia Beugré

Au Ghana, la légende dit qu’au XVIIIe siècle, la reine Pokou sacrifia son fils unique pour sauver son peuple condamné à l’exil. Un siècle plus tard, les amazones du Dahomey défont l’armée française. En Côte d’Ivoire, le pays natal de Nadia Beugré, des ivoiriennes en lutte contre le pouvoir colonial sont passées à tabac et massacrées lors de la Marche de Grand Bassam en 1949... Ces récits occultés ou oubliés parce que les femmes y tenaient le premier rôle inspirent à Nadia Beugré sa première pièce de groupe. Elle qui fut d’abord une remarquable performeuse (Mathilde Monnier, Alain Buffard, Dorothée Munyaneza l’an dernier), chorégraphe, revient ainsi aux sources de sa propre histoire et de son désir impérieux de danser. Legacy – héritage – rend hommage à ces femmes puissantes, émancipatrices, capables d’imaginer des formes de lutte comme la nudité, le travestissement, encore tabous aujourd’hui. La chanteuse, bassiste ivoirienne Manou Gallo et la danseuse somalienne Hanna Hedman l'ont rejointe. Et dans chaque ville qui les accueille, elles partageront leur aventure le temps d’un workshop, avec d'autres femmes qui les retrouveront chaque soir sur scène.

un projet House On Fire, avec le soutien du  programmeCulture de l'Union Européenne.

chorégraphie Nadia Beugré
interprètes Hanna Hedman et Nadia Beugré
conception musicale et live Manou Gallo
dramaturgie et coaching des participantes Boris Hennion
conception lumière et scénographie  Erik Houllier
régisseur général et assistant création lumière Anthony Merlaud
production déléguée Latitudes Prod – Lille
directrice de production Maria-Carmela Mini
chargée de production Magali Montagnino
coproduction Centre Chorégraphique National de Roubaix ; Centre Chorégraphique National de Montpellier; FUSED – French–US Exchange in Dance ; Festival d’Automne à Paris ; La Bâtie – Festival de Genève ; théâtre Garonne - Toulouse ; BIT Teatergarasjen - Bergen ; Festival d’Avignon – Sujets à vif/ SACD ; Le Théâtre de Nîmes ; Fabrik Postdam - Allemagne ; Le Parvis Scène Nationale Tarbes-Pyrénées, PÔLE SUD, Centre de développement chorégraphique en préfiguration – Strasbourg
avec le soutien d’ ÉTAPE DANSE, initié par l’Institut Francais d’Allemagne / Bureau du Théâtre et de la Danse et la fabrik Potsdam avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication / DGCA et la ville de Potsdam.
accueil studio Ballet du Nord - Olivier Dubois / Centre Chorégraphique National de Roubaix Nord-Pas de Calais
avec le soutien de la DRAC Nord-Pas-de-Calais
remerciements aux participantes pour leur implication dans le projet 
remerciements au Grand Studio - Bruxelles, au TarmacLa scène internationale francophone - Paris et à l’association Pink Bra Bazaar 
première à La Bâtie- Festival de Genève, le 30 août 2015 

  • tarifs de 9€ à 24€

Nadia Beugré (1981) tient son héritage de la compagnie Tché Tché, uniquement composée de femmes, qu’elle crée avec Béatrice Kombe, à Abidjan. Elle y danse de 1997 à 2007. En 2009, elle part se former auprès de Germaine Acogny, à Dakar, puis de Mathilde Monnier, à Montpellier. Après deux solos Un espace vide : moi (2008), puis Quartiers libres (2012), elle crée sa première pièce de groupe, Legacy en 2014.

Hanna Hedman a fait ses étude a l'école du ballet royal suédois à Stockholm. Elle vit à Paris. Ella a travaillé comme danseuse performeuse et/ou assistante avec des artistes comme Alain Buffard, Benoît Lachambre, Fabrice Lambert, Nature Theater of Oklahoma, Boris Charmatz, Isabelle Schad, Olga de Soto, François Verret et encore d’autres. 
Au tant que chorégraphe elle a crée la pièce California Roll en collaboration avec Isabelle Schad et Good work productions. Après la première de la pièce au festival Tanz im August à Berlin la pièce a tourné à l’international. 

Boris Hennion se forme en danse contemporaine et en chorégraphie dans les écoles d’Angel Vianna (Rio de Janeiro) et de Mathilde Monnier (Ex.e.r.ce 09/10, CCN de Montpellier). Directeur artistique de la compagnie Korêkri, il travaille en tant qu’interprète, chorégraphe et metteur en scène au sein de celle-ci et des compagnies Voie E (Toulouse) et Groupe En Fonction (Tours). 

Manou Gallo Peu après la naissance de Manou, sa grand-mère décédait en lui faisant une promesse : « je te donne le Monde ». Depuis lors, elle continue son chemin.  La petite fille de Divo choquait les villageois quand elle jouait du tambour, aujourd’hui c’est une Femme avec un Tambour. Après avoir été chanteuse, bassiste, percussionniste et danseuse, Manou est devenue une brillante leader de groupe. Elle apporte à la musique africaine une tournure très novatrice et moderne. Pour la musique, elle a été inspirée par les Djiboi (habitants de sa région natale), mais aussi par sa culture occidentale. Une combinaison de soul, de funk et de blues toujours avec le groove comme dénominateur commun.