Singspiele

Maguy Marin / David Mambouch / Benjamin Lebreton

Danse /
création Garonne / coproduction / compagnie associée
8déc>12déc
billet
mardi 8 décembre 2015 / 20:00 / 1h00
mercredi 9 décembre 2015 / 20:00 / 1h00
jeudi 10 décembre 2015 / 20:00 / 1h00
vendredi 11 décembre 2015 / 19:00 / 1h00
samedi 12 décembre 2015 / 19:00 / 1h00

"Singspiele, qui peut aussi se lire comme le déroulé d’une vie à travers son vestiaire, creuse l’une des thématiques fortes de Maguy Marin : l’analyse des gens au quotidien, de la beauté de chacun et de la ressemblances de tous qui nous fondent dans la même foule." Rosita Boisseau, Le Monde

David Mambouch, tout en détails et finesse, se change en de multiples corps aux visages de papier, inspiré par un fragment des Principes de l’épreuve de Robert Antelme. À l’aveugle, muet, il nous fait le récit de femmes et d’hommes connus ou anonymes, et dans un moindre mouvement incarne toute leur noblesse. Une forme minimale, qui par le rythme de ce corps danseur, acteur ou peintre, interroge notre regard premier sur autrui, sur des vies aperçues, des visages, que Jean-Luc Nancy nomme les lieux "d’avant ou d’après la parole". Ces dons de soi qui captent chez l’autre une attention immédiate.

David Mambouch et Maguy Marin (chorégraphe associée au théâtre Garonne) ont présenté l’avant-première deSingspiele à Garonne à l’issue d’une résidence de création (In Extremis 2014). 

"Travail d'écoute de ce que précisément ou confusément ces visages nous disent de leur corps absents, l'histoire particulière que ces visages muets portent, et qui nous échappera toujours."
Maguy Marin

conception Maguy Marin
interprétation David Mambouch
scénographie Benjamin Lebreton
régie générale Rodolphe Martin
lumières Alex Bénéteaud
création sonore David Mambouch
son Antoine Garry
aide à la réalisation des costumes Nelly Geyres
production déléguée extrapole
coproduction théâtre Garonne ; Latitudes prod ; Daejeon arts center ; Marseille objectif DansE ; Compagnie Maguy Marin ; Ad Hoc ; extrapole
remerciements à Mix’ art Myrys et à L’Usine - Tournefeuille / Toulouse Métropole
créé au théâtre Garonne, le 28 février 2014 
un projet House on Fire

  • tarifs de 9 à 24€

  • jeu 10.12 > 18h Visite du théâtre avec l'Oeil en coulisse 

Danseuse et chorégraphe née à Toulouse, Maguy Marin étudie la danse classique au Conservatoire de Toulouse puis entre au ballet de Strasbourg avant de rejoindre Mudra (Bruxelles), l’école pluridisciplinaire de Maurice Béjart. En 1978, elle crée avec Daniel Ambash le Ballet-Théâtre de l’Arche qui deviendra en 1984 la Compagnie Maguy Marin. Le Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne voit le jour en 1985: là se poursuivent un travail artistique assidu et une intense diffusion de par le monde. En 1987, la rencontre avec le musicien-compositeur Denis Mariotte amorce une collaboration décisive qui ouvre le champ des expériences. L’année 2011 sera celle d’une remise en chantier des modalités dans lesquelles s’effectuent la réflexion et le travail de la compagnie. Après l’intensité des années passées au CCN de Rillieux-la-Pape, s’ouvre la nécessité d’une nouvelle étape pour continuer à ouvrir l’espace immatériel d’un commun qui cherche obstinément à s’exercer. Après un passage de 3 années à Toulouse, l’idée d’une installation à ramdam, une ancienne menuiserie acquise en 1995 grâce aux droits d’auteur à Sainte-Foy-lès-Lyon a pris corps. L'installation de la compagnie dans ce lieu en 2015 enclenchera le déploiement d’un nouveau projet ambitieux en coopération avec l’actuelle équipe : ramdam, un centre d'art. 

David Mambouch fait partie de la troupe permanente du TNP de Villeurbanne jusqu'en 2010, où il a participé à de nombreuses mises en scène de Christian Schiaretti. Il a également joué dans Mère & fils de Joël Jouanneau, mise en scène de Michel Raskine. Metteur en scène, il a dirigé le projet Harold Pinter Club et l’Oracle de Saint-Foix. Auteur, il a écrit plusieurs pièces, dont Kaveh Kanes, Terrible et Noires Pensées, Mains Fermes qu'il a mis en scène au Théâtre Les Ateliers à Lyon. Sa pièce Premières Armes a été quant à elle mise en scène par Olivier Borle au TNP de Villeurbanne. Il écrit également des scénarios et réalise de nombreux courts métrages, dont La Grande Cause, un film à épisodes co-réalisé avec Oliver Borle. Il a tourné pour le cinéma notamment aux côtés d' Agnès Jaoui dans La Maison de Nina (2004). Depuis 2012, il collabore avec la Compagnie Maguy Marin, en tant que réalisateur pour le film nocturnes autour de la pièce éponyme; mais aussi comme interprète pour les reprises de May B et Umwelt. En 2013, il crée avec Maguy Marin et Benjamin Lebreton le spectacle Singspiele. En 2014, il crée et met en scène Juan au TNP de Villeurbanne. 

Après un cursus en architecture du paysage à Paris, Benjamin Lebreton intègre l’ENSATT en scénographie. Depuis, il travaille en France et à l’étranger comme scénographe pour le spectacle vivant. En particulier, il participe aux créations du chorégraphe Mourad Merzouki depuis 2005. En 2013, il entame une collaboration avec Maguy Marin avec Singspiele. Il conçoit pour le théâtre des décors pour Phillipe Awat à Paris, Catherine Heargreave, Thomas Poulard, David Mambouch, les transformateurs ou encore Valerie Marinèse. En Allemagne, il a récemment participé avec la compagnie Scènes à la création de Songe d'une nuit d'été (W. Shakespeare) au StaatTheater de Wiesbaden. Parallèlement, il est aussi graphiste pour des évènements culturels et des compagnies.