L’Étang

Gisèle Vienne

Théâtre
coproduction / présenté avec le Théâtre Sorano
13avr>16avr
billet
mercredi 13 avril 2022 / 20:00 / 1h25
jeudi 14 avril 2022 / 20:00 / 1h25
vendredi 15 avril 2022 / 20:30 / 1h25
samedi 16 avril 2022 / 20:30 / 1h25

Fritz : Ils vont pleurer, et ça me fait bien plaisir. À ce jour, personne n’a encore jamais pleuré à cause de moi. Peut-être admettront-ils que moi aussi, je vaux quelque chose. Robert Walser, L’Étang

C’est avec Ruth Vega Fernandez, Adèle Haenel et sept poupées que Gisèle Vienne fait coexister au plateau plusieurs réalités, plusieurs frises temporelles qui révèlent la complexité de l’intime. L’Étang fait parler les silences.
Le jeune Fritz simule son suicide, une noyade cruellement orchestrée, pour attirer l’attention de sa famille qui ne lui manifeste que trop peu d’affection. Lorsque la supercherie est découverte, contre toute attente, Fritz n’est pas puni. Le dialogue qui s’ensuit avec sa mère, pourtant sévère, est d’une douceur infinie, telle une déclaration d’amour. Dans ce texte de jeunesse offert en toute intimité à sa sœur Fanny, Robert Walser écrit sur l’audace et l’effronterie délicieuses d’un enfant face au monde qu’il arpente. Peu de mots, vingt-quatre petites scènes et l’essentiel est là. Gisèle Vienne se saisit de ce texte pour interroger les voix multiples qui composent nos perceptions et leurs différentes strates de langues : ce qui est dit et ce qui est en nous, enfoui, rêvé, fantasmé et parfois même regretté.
Cette pièce a été créée en souvenir de Kerstin Daley Baradel, comédienne et collaboratrice de Gisèle Vienne, décédée en juillet 2019, avec laquelle ce travail a été développé si intimement.

d’après l’œuvre originale Der Teich (L’Étang) de Robert Walser
conception, mise en scène, scénographie, dramaturgie Gisèle Vienne
interprétation Adèle Haenel et Ruth Vega Fernandez
lumière Yves Godin
création sonore Adrien Michel
direction musicale Stephen F. O'Malley
musique originale Stephen F. O’Malley & François J. Bonnet
assistanat en tournée Sophie Demeyer
regard extérieur Dennis Cooper & Anja Röttgerkamp
traduction française Lucie Taïeb
à partir de la traduction allemande de Händl Klaus et Raphael Urweider (éd. Suhrkamp Verlag, 2014)
collaboration à la scénographie Maroussia Vaes Conception des poupées Gisèle Vienne
création des poupées Raphaël Rubbens, Dorothéa Vienne-Pollak et Gisèle Vienne en collaboration avec le Théâtre National de Bretagne
fabrication du décor Nanterre-Amandiers CDN
décor et accessoires Gisèle Vienne, Camille Queval et Guillaume Dumont Costumes Gisèle Vienne, Camille Queval et Pauline Jakobiak
maquillage et perruques Mélanie Gerbeaux
régie générale Richard Pierre
régie son Adrien Michel et Mareike Trillhaas Régie lumière Iannis Japiot et Samuel Dosière Régie plateau Antoine Hordé
pièce créée en collaboration avec Kerstin Daley-Baradel
remerciements à Etienne Bideau-Rey, Nelson Canart, Patric Chiha, Zac Farley, Erik Houllier, Tristan Lahoz, César Van Looy, Jean-Paul Vienne
production et diffusion Alma Office : Anne-Lise Gobin, Alix Sarrade, Camille Queval & Andrea Kerr Administration Etienne Hunsinger & Giovanna Rua
production DACM / Compagnie Gisèle Vienne

coproductions Nanterre-Amandiers CDN, Théâtre National de Bretagne, Maillon, Théâtre de Strasbourg – scène européenne, Holland Festival, Amsterdam, Fonds Transfabrik – Fonds franco-allemand pour le spectacle vivant, Centre Culturel André Malraux (Vandœuvre-lès-Nancy), Comédie de Genève, La Filature – Scène nationale de Mulhouse, Le Manège – Scène nationale de Reims, MC2 : Grenoble, Ruhrtriennale, Tandem Scène nationale, Kaserne Basel, International Summer Festival Kampnagel Hamburg, Festival d’Automne à Paris, théâtre Garonne, CCN2 – Centre Chorégraphique national de Grenoble, BIT Teatergarasjen, Bergen, Black Box Teater, Oslo
avec le soutien du CND Centre national de la danse, de La Colline – théâtre national et du Théâtre Vidy-Lausanne
remerciements au Point Ephémère pour la mise à disposition d’espace et au Playroom, SMEM, Fribourg pour la mise à disposition de studio son DACM / Compagnie Gisèle Vienne est conventionnée par le Ministère de la culture et de la communication – DRAC Grand Est, la Région Grand Est et la Ville de Strasbourg.
avec le soutien de l’Institut Français pour ses tournées à l’étranger.

Gisèle Vienne est artiste associée au CND Centre national de la danse et au Théâtre National de Bretagne

spectacle créé en novembre 2020 en résidence au Théâtre National de Bretagne

  • tarifs généraux de 12 à 20 € tarifs adhérents de 5 à 15€

Gisèle Vienne est une metteuse en scène, chorégraphe, plasticienne franco-autrichienne. Après la philosophie et la musique, elle étudie la marionnette à l’École Nationale Supérieure de Charleville-Mézières où elle rencontre Étienne Bideau-Rey avec lequel elle crée ses premières pièces dont Showroomdummies (à Garonne en 2002). Pour ses projets personnels suivants, elle collabore régulièrement avec l’écrivain Dennis Cooper, les musiciens Peter Rehberg et Stephen O’Malley, l’éclairagiste Patrick Riou et Jonathan Capdevielle, avec lequel elle a conçu Jerk d’après un texte de Denis Cooper (à Garonne en 2018).