O Samba do Crioulo Doido

Luiz de Abreu / Calixto Neto

Brésil
Danse
4fév
[présenté dans le cadre du festival ICI&LÀ]
billet
samedi 4 février 2023 / 19:00 / 25"

C'était la première fois pour moi que je voyais sur scène un homme noir, gay, nu, évoquer aussi frontalement l'exotisation dont les corps de sa communauté font l'objet, défier à ce point le regard colonial.
Calixto Neto

En transmettant à Calixto Neto ce solo qu'il interprétait il y a presque vingt ans, Luiz de Abreu continue de déjouer les clichés associés aux corps noirs, encore trop présents au Brésil et ailleurs pour mieux en moquer les inconscients racistes. Dans ce solo radical (La Samba du nègre fou), il déploie un langage chorégraphique qui recentre la question de l’identité dans la matérialité même du corps. Entre traits forcés, jeux péniens, mouvements de hanches, tremblements fessiers et détournements du drapeau national, le passage du corps-objet au corps-sujet s’organise. Dans une mise en scène frontale et épurée, le corps nu de Calixto Neto est plongé dans la pénombre. Portée par un humour transgressif, la pièce est une critique sans détour de la condition subalterne à laquelle les Noir·es sont assigné·es encore aujourd’hui.
 

  • Le 4 février : possibilité de voir dans la même soirée O Samba do Crioulo Doido (à 19h) et Encantado (à 20h30)
  • Projection du film de Calixto Neto Règle et compas à l'issue de la représentation (durée : 15 min)

conception, direction, chorégraphie, scénographie, costumes, production Luiz de Abreu
interprète Calixto Neto
collaboration artistique Jackeline Elesbão, Pedro Ivo Santos, Fabrícia Martins
création lumière Luiz de Abreu, Alessandra Domingues
régisseur général Emmanuel Gary
bande son Luiz de Abreu, Teo Ponciano
production et diffusion Julie Le Gall
assistant de production Michael Summers

production VOA
coproduction Centre chorégraphique national d’Orléans, Charleroi danse, Teatro Municipal do Porto
production déléguée CND Centre national de la danse lors de la recréation en 2020 et jusqu’en mars 2022

résidences de reprise à Casa Charriot, Espaço Xisto Bahia, Casa Rosada
création dans sa version initiale en 2004, dans le cadre du programme Rumos Itaú Cultural
O Samba do Crioulo Doido de Luiz de Abreu a été transmis à Calixto Neto à l’occasion de Panorama Pantin 2020.
création dans sa nouvelle version le 2 février 2020, à la Comédie de Reims, dans le cadre du Festival Faraway, Manège de Reims

  • tarifs généraux de 12 à 20 € / tarifs adhérent·es de 10 à 15 €

Né à Minas Gerais (Brésil), Luiz de Abreu découvre la danse dans les années 1960 à travers les rituels de la religion afro-brésilienne umbanda. Diplômé de l’école de danse contemporaine Angel Vianna de Rio de Janeiro, le chorégraphe et danseur se tourne essentiellement vers l’exploration des stéréotypes liés au corps noir. Sa pièce O Samba do Crioulo Doido fait partie de la collection de vidéodanse du Centre Pompidou.

Calixto Neto, originaire de Recife au Brésil, s’est formé au théâtre à l’université fédérale de Pernambuco, puis à la danse au sein du groupe expérimental de danse de sa ville natale avant de suivre le master de chorégraphie Exerce du CCN de Montpellier. Membre de la compagnie de Lia Rodrigues de 2007 à 2013, Calixto Neto est aussi interprète dans les créations de Volmir Cordeiro ou Anne Collod, dont Moving Alternatives accueilli à Garonne en 2020.

  • Logo La Place de la Danse