Dancer of the Year

Trajal Harrell

États-Unis
Danse
26avr>27avr
billet
accessible au public sourd
vendredi 26 avril 2024 / 21:00 / 1h environ
samedi 27 avril 2024 / 21:00 / 1h environ

En 2018, Trajal Harrell est désigné par le jury allemand de Tanz Magazine « Danseur de l’année ». À l’honneur qui lui est fait alors, il répond ici par un solo qui se veut à la fois un retour intimiste sur sa carrière de chorégraphe et interprète, autant qu’une réflexion critique sur l’histoire de la danse et la valeur que peut bien avoir ce genre de distinction.

Une soirée = deux spectacles : billet valable également pour The Game of Life (présentée la même soirée à 19h)

Dans le solo Dancer of the Year, on voit l’artiste répéter des gestes afin de se les réapproprier, revisiter ses œuvres antérieures, et tenter d’en raviver la puissance – et peut-être un sens caché. Chorégraphe attentif à des influences diverses qu'il sait rendre étrangement proches – du populaire voguing new-yorkais au butô japonais en passant par la postmodern dance – Trajal Harrell met en scène, en mouvements et en question(s) une histoire troublante de la danse contemporaine. Où se télescopent, à travers des lieux et des temps hétérogènes, sa singulière identité, la représentation de cultures alternatives, et l’expression de voix plurielles. Danseur de l'année : le solo somptueux d’un corps multiple, pour une année qui n’a jamais vraiment commencé, et ne connaîtra jamais de fin...

chorégraphie, danse, musique, costumes Trajal Harrell
scénographie Jean Stephan Kiss, Trajal Harrell
dramaturgie Sara Jansen

production CauseCélèbre vzw
coproduction KunstenfestivaldesArts, Kanal – Centre Pompidou, Impulstanz Festival, Schauspielhaus Bochum, Bit Theatergarasjen, Festival d’Automne à Paris, Lafayette Anticipation, Museum Ludwig, Dampfzentrale Bern and Schauspielhaus Zürich diffusion Art Happens

créé en mai 2019 au Kanal – Centre Pompidou Kunstenfestivaldesarts.

  • Tarifs A : généraux de 12 à 22 € / adhérent·es de 10 à 16 €

  • Une soirée / deux spectacles : billet valable également pour la pièce The Game of Life (présentée la même soirée)

Chorégraphe new-yorkais basé à Athènes et Zurich, Trajal Harrell est reconnu internationalement pour sa série Twenty Looks or Paris is Burning at The Judson Church, qui imagine une rencontre entre la postmodern dance et le voguing. Parallèlement, il poursuit une recherche explorant la danse butô à travers le prisme du voguing. À Garonne, il a présenté Antigone Sr. (2013), The Ghost of Montpellier Meets the Samurai (2015).