Petrotuning

cabosanroque

Musique / Installation
3avr>12avr
jeudi 3 avril 2025 / 18:30 / 13 min (boucle : entrée libre de 18h30 à 23h30)
vendredi 4 avril 2025 / 18:30 / 13 min (boucle : entrée libre de 18h30 à 23h30)
samedi 5 avril 2025 / 18:30 / 13 min (boucle : entrée libre de 18h30 à 23h30)
jeudi 10 avril 2025 / 18:30 / 13 min (boucle : entrée libre de 18h30 à 23h30)
vendredi 11 avril 2025 / 18:30 / 13 min (boucle : entrée libre de 18h30 à 23h30)
samedi 12 avril 2025 / 18:30 / 13 min (boucle : entrée libre de 18h30 à 23h30)

A priori, difficile de trouver les liens entre pétrole, autotune et prostate : c’est pourtant à l’intersection de ces éléments que se joue Petrotuning, ensemble sculptural mêlant design, musique et critique des mécanismes de la société patriarcale et extractiviste. À découvrir dans les galeries souterraines du théâtre.

Après l’architecture phallique, voici le design testiculaire ! C’est en tout cas la forme volontaire de la fontaine, qui érige au centre un symbole de la masculinité, grandiloquent et vers lequel tout tend à converger. Le titre reprend la notion de « Pétro-masculinité » issue d’un article de Cara Daggett et qui met en exergue l’économie des énergies fossiles, moteur du système capitaliste. C’est justement en appliquant à la musique, des techniques utilisées pour mieux détecter des sources de pétrole, qu’Andy Hildebrand invente l’autotune… et fait fortune. Mixant des sons reggeaton et trap à une complainte religieuse du xvie, l’installation passe de l’humour à la tragédie, incarnant testostérone et automobile comme piliers d’une terre pillée, d’une humanité déchirée.

conceptualisation, création et composition originale cabosanroque (Laia Torrents Carulla et Roger Aixut Sampietro)
version musicale par cabosanroque de la pièce originale de Tomás Luis de Victora (1572) O vos omnes

L’œuvre appartient à la collection nationale d’art de Catalogne et est prêtée par le Museu d’Art de Girona.
coproduction cabosanroque et Bòlit : Centre d’art contemporain de Gérone.

  • Entrée libre

Composé du duo Laia Torrents Carulla et Roger Aixut Sampietro, cabosanroque nous avait envoûté·es avec sa folle installation sonore, La Cobla Patafisica, dans les galeries souterraines, puis avec Dimonis dans l’atelier 2.
Dans leur travail affleurent bien des courants, qu’ils soient technologiques, littéraires, sonores ou visuels, pour réinventer ou questionner l’espace d’exposition, les formats et le point de vue des spectateur·ices.