Uneo uplusi eurstragé dies

Ajax / Héraklès / Antigone de Sophocle

Gwenaël Morin

Théâtre
coproduction / création du drame satyrique
5juin>12juin
[au théâtre Garonne et au Théâtre Sorano]
billet
samedi 5 juin 2021 / 05:00
samedi 12 juin 2021 / 05:00
samedi 5 juin 2021 / 05:00

Ajax 1/06 et 8/06 à 20h Antigone 2/06 et 9/06 à 20h Héraclès 3/06 et 10/06 à 20h INTEGRALE 5/06 et 12/06 à 5h du matin

« Le théâtre nous documente sur notre présence à nous-même. Si le documentaire peut nous faire peur, la tragédie, elle, nous lave. »
Gwenaël Morin

Initiée en 2006 par l’Adami, l’opération Talents Adami Paroles d’acteurs amène chaque année dix comédien.ne.s de moins de 30 ans à travailler avec un.e metteur.e en scène de renom pour réaliser une création scénique, dévoilée en avant-première au Festival d’Automne. Dans le cadre de la promotion 2019, Gwenaël Morin – ayant eu carte blanche de l’Adami – a sélectionné dix jeunes interprètes et leur a proposé de se lancer avec lui dans un projet à l’image du théâtre qu’il pratique : aventureux, secouant et atypique.

Ensemble, ils s’emparent ici de trois figures emblématiques du théâtre antique – Ajax, Antigone, Héraklès – et puisent le matériau textuel chez Sophocle (dans de nouvelles traductions d’Irène Bonnaud). En résultent trois tragédies distinctes, durant environ une heure chacune. Elles peuvent être vues séparément ou réunies en intégrale – d’où le titre en trompe-l’œil du projet, Uneo uplusi eurstragé dies, dont le sens se déchiffre si on en redécoupe les mots. Dans la version intégrale, un drame satyrique (de 20 à 30 mn) s’ajoute aux tragédies – en interlude ou en épilogue – et apporte un contrepoint plus léger, comme cela se pratiquait en Grèce à l’époque classique.

Sur la scène, ni décors, ni costumes, très peu d’accessoires : toute l’attention se concentre sur la parole et l’action. Accompagnés par un chœur, trois ou quatre interprètes endossent les rôles principaux de chaque pièce, incarnant indifféremment des personnages masculins ou féminins, et font jaillir les mots avec une véracité impétueuse, sans effet superflu.

A l’invitation du théâtre Garonne et du Théâtre Sorano, Uneo uplusi eurstragé dies va se déployer à Toulouse durant deux semaines en multiples éclats. Les tragédies sont présentées séparément ou en intégrale, avec la nouvelle création du drame satyrique. Les représentations se déroulent au sein des deux théâtres partenaires ou dans des lieux plus inhabituels ou encore en extérieur. Infiniment vivant, l’ensemble s’inscrit ainsi au cœur de la cité, en prise directe avec l’ici et maintenant.

> Lire le portrait de Gwenaël Morin

Ajax / Sophocle (traduction Irène Bonnaud)
Héraclès / Sophocle (traduction Irène Bonnaud)
Antigone / Sophocle (traduction Irène Bonnaud et Malika Bastin-Hammou)

conception et mise en scène Gwenaël Morin
promotion 2019 des « Talents Adami Paroles d’acteurs » Teddy Bogaert, Lucie Brunet, Arthur Daniel, Marion Déjardin, Daphné Dumons, LoLa Felouzis, Nicolas Le Bricquir, Diego Mestanza, Sophia Negri, Remi Taffanel
collaboration artistique Barbara Jung
collaboration technique Jules Guittier et Nicolas Prosper
assistance à la mise en scène Leah Lapiower
régie générale Nicolas Prosper
production Compagnie Gwenael Morin / SAS Théâtre Permanent
coproduction ADAMI ; Festival d’Automne à Paris, théâtre Garonne - scène européenne, Toulouse.
en collaboration avec l’Atelier de Paris / CDCN

  • spectacle Individuel : entrée générale : 16 € / Adhérent, tarif réduit : 12 €

  • Intégrale : entrée générale : 32 € / Adhérent, tarif réduit : 24 €
    L’ensemble se déploie pendant deux semaines dans la ville, une semaine autour du Garonne et une semaine autour du Sorano, en investissant des espaces intérieurs et extérieurs, proches les uns des autres. Chaque semaine adopte le même protocole.

    Ajax est joué le mardi,
    Antigone est joué le mercredi
    Héraklès est joué le jeudi
    Intégrale (Ajax + Antigone + Héraklès + drame satyrique) le samedi à 5h du matin, lever du soleil.

Gwenaël Morin suit une formation d’architecte au cours de laquelle il commence sa pratique du théâtre. À l’issue de ses études il devient assistant de Michel Raskine pendant trois ans (1996 - 1999) et monte ses premiers spectacles Débite ! (allez vas-y) d’après Fin août d’Arthur Adamov et Pareil Pas Pareil avec des dialogues d’amour extraits de films de Jean-Luc Godard. Il met en scène des textes de Strindberg, García Lorca ou Camus. En 2009, il s’installe aux Laboratoires d’Aubervilliers où il initie avec Julian Eggerickx, Barbara Jung et Grégoire Monsaingeon l’expérience du Théâtre permanent, basé sur trois principes : jouer tous les soirs, répéter tous les jours, transmettre en continu. Pendant un an, il travaille le répertoire avec des pièces dont le titre est le nom du personnage principal : Lorenzaccio, Woyzeck, Bérénice etc. De 2013 à 2019, il dirige le Théâtre du Point du Jour à Lyon où il poursuit le Théâtre Permanent. Au théâtre Garonne, Gwenaël Morin a présenté Antigone de Sophocle, Tartuffe de Molière et Hamlet de Shakespeare en 2011 et Antiteater de Fassbinder en 2013.
> lire le portrait de Gwenaël Morin

  • sorano