SILENCE ENCOMBRANT

compagnie Kumulus

Théâtre gestuel et sonore
présenté avec L'Usine, Centre national des arts de la rue et de l'espace public Tournefeuille / Toulouse métropole
27mai>29mai
[Lieu : Port Viguerie]
billet
vendredi 27 mai 2022 / 19:30 / 1h30
samedi 28 mai 2022 / 19:30 / 1h30
dimanche 29 mai 2022 / 18:00 / 1h30

Silence Encombrant est un spectacle sans paroles. Ralentir le monde qui va de plus en plus vite, freiner cette consommation délirante qui fabrique des montagnes de déchets de matériels et d’humains qui nous submergent. Faire taire les bruits du monde. "De son entrée en matière, fracassante, jusqu’à son bouquet final, ce spectacle marque profondément les esprits." (Les trois coups)

Un globe terrestre, un capot de voiture, une poupée, une machine à laver, tous ces objets cassés sont sortis d’une benne à ordures et transportés à la force des bras d’individus fragiles, à la volonté inébranlable. À pas lents et hésitants, le visage couvert de poussière, le clown, le gendarme, la prostituée, le poète et les autres (se) traînent sur le bitume, transformant bientôt l’espace en décharge à ciel ouvert, sous les yeux des spectateurs. Dans le silence hurlant de sons, de débris raclant le sol, de chocs et de rencontres muettes.

Bulky Silence

"From its startling start, to its final bouquet, this show makes a deep impression. Radical, disturbing (...) This poetic explosion resonates strongly!" Les Trois coups - Léna Martinelli

A globe, a car hood, a doll, a washing machine, all these broken objects are taken out of a dumpster and transported by the force of the arms of fragile individuals, with unshakable will. With slow and hesitant steps, the face covered with dust, the clown, the policeman, the prostitute, the poet and the others drag themselves on the asphalt, soon transforming the space into an open dump, under the eyes of the spectators. In the screaming silence of sounds, debris scraping the ground, shocks and silent encounters.

présenté avec L'Usine, Centre national des arts de la rue et de l'espace public Tournefeuille / Toulouse métropole 

réalisation Barthélemy Bompard
mise en scène Barthélemy Bompard assisté de Nicolas Quilliard
avec Dominique Bettenfeld, Barthélemy Bompard, Jean-Pierre Charron, Céline Damiron, Marie-Pascale Grenier, Dominique Moysan, Nina Sérusier, Nicolas Quilliard & Judith Thiébaut
travail corporel Judith Thiébaut
travail sonore Jean-Pierre Charron
costumes Marie-Cécile Winling, Catherine Sardi
conception et construction des décors Dominique Moysan
maquillage Marie-Cécile Winling ou Catherine Sardi
technique Djamel Djerboua & Jules Sanchez
aides à la création et soutiens Atelier 231 | C.N.A.R. à Sotteville-lès-Rouen,  D.G.C.A., Les Usines Boinot | C.N.A.R. à Niort, Le Moulin Fondu | C.N.A.R. à Noisy-le-Sec, La Paperie | C.N.A.R. à St Barthélemy d’Anjou, Le Parapluie | Centre international de création artistique à Aurillac, Pronomade(s) en Haute-Garonne | C.N.A.R. à Encausse-Les-Thermes, Quelques p’Arts… Scène Rhône-Alpes | C.N.A.R à Boulieu-lès-Annonay,  S.A.C.D. | Auteurs d’espace public

  • 10 € tarif plein / 5 € adhérents Garonne et L’Usine, demandeurs d’emploi, RSA, moins de 30 ans, minimum vieillesse, carte invalidité / 3 € moins de 18 ans

  • Lieu : Port Viguerie (7, place Bernard Lange, Toulouse)

Barthélemy Bompard.
Né en 1958 à Dakar au Sénégal, il quitte ce pays à l’âge de 7 ans.  Plus tard à Paris, il suit des études d’ébénisterie à l’école Boulle puis de dessin publicitaire à l’Académie Charpentier. En 1976, il découvre le théâtre et monte sa première compagnie les Maxibules (théâtre pour enfants). Il participe ensuite à la création d’autres compagnies  telles que Zéro de conduite, Speedy Banana  et Les Piétons. Parallèlement, il réalise plusieurs courts métrages (prix du Public à Clermont Ferrand, prix spécial du Jury à Cannes, 1er prix du Festival de Nevers, 1er prix du Festival de Prades, prix Escurial 91). Il joue dans ses films mais également pour d’autres réalisateurs dont Karim Dridi, Yann Piquer, Serge Le Perron, Jean Marie Maddeddu, Anita Assal, John Hudson etc. En 1986 il créée une compagnie de théâtre de rue qu’il appelle Kumulus car il est question de défendre coûte que coûte le théâtre quelque soit le lieu pourvu qu’il soit entendu. En 2006, il reçoit le prix SACD des arts de la rue pour l’ensemble de son œuvre.