In Extremis / Hospitalités 2

16mai>5juin

Cet événement pluridisciplinaire s'est réinventé en beauté avec une édition 2021 entièrement hors les murs, à la programmation inventive et décalée.
Les Inrocks

Faire théâtre en s’affranchissant des murs du théâtre, et penser l’art comme une terre accueillante pour les artistes d’où qu’ils viennent, et le public où qu’il se trouve : voilà en gros les lignes qui avaient motivé, la saison passée, une édition d’In Extremis baptisée Hospitalités. Au programme : un Banquet Capital de Sylvain Creuzevault (seul spectacle reporté en 2022), une étonnante visite au musée (Gardien Party) par Mohamed El Khatib, ou encore une authentique lila gnawa.

La pandémie s’est entre-temps invitée, le programme initialement prévu a été intégralement annulé, et cependant l’impossibilité même d’ouvrir les salles nous a d’autant plus encouragés à maintenir le festival en le réinventant avec des propositions artistiques imaginées pour l’occasion : en mai 2021 s’est donc tenue une version « tout terrain » du festival (au supermarché, chez le dentiste, dans le téléphone ou même dans le salon des participants…).
Prouvant qu’il est non seulement possible, mais aussi singulièrement créatif de « faire théâtre » sans théâtre, et montrant que l’art peut être une terre accueillante en toutes circonstances – et doit absolument le rester en période de crise.

En 2022, In Extremis poursuit l’exploration de ces territoires thématiques et de questions que nous formulions ainsi voici un an : « Aujourd’hui, dans le contexte d’une pandémie mondiale, la reprise de l’activité dans le domaine des arts du spectacle soulève de nombreuses questions. Comment remodeler les relations entre institutions culturelles et populations locales ? Que signifie aujourd'hui créer pour / avec un public ? Ou encore accueillir une représentation ?  Continuer à accueillir l’étrangeté qui nourrit toute identité locale ? Ouvrir, enfin, sa maison à l’étranger, et même définir ce qu'est seulement une maison ? ».
En mai et juin 22, In Extremis Hospitalité 2 invitera donc une dizaine d’artistes à investir la ville, rencontrer ses habitants, inventer, partager et présenter spectacles, installations, concerts, comme autant de réponses possibles à ces questions qui restent aujourd’hui plus que jamais d’actualité.

Outre Sylvain Creuzevault, quelques-uns des artistes pressentis sont à ce jour : Yasmeen Godder, 600Highway Men, Mohamed El Katib… Programme définitif à paraître début 2022.

Itzik Giuli est directeur artistique associé au festival In Extremis / Hospitalités 2