Nuée

Emmanuelle Huynh

Danse / Musique
coproduction / création 2021
21avr>22avr
billet
jeudi 21 avril 2022 / 20:00 / 1h
vendredi 22 avril 2022 / 20:30 / 1h

Revenir dans le pays paternel, arpenter, retrouver les lieux, mais aussi découvrir, dans l’errance, ce que je n’étais pas venue chercher.
Emmanuelle Huynh

Apparue au début des années 1990, Emmanuelle Huynh trace une voie très singulière dans le paysage chorégraphique français.

Faisant écho à sa première pièce, Múa (1995), à forte teneur autobiographique, sa nouvelle création Nuée a commencé à prendre forme lors d’une résidence de travail en février 2020 au Vietnam, pays natal de son père, mort en 2018. Durant les longues semaines d’immobilisation forcée qui ont suivi, elle a laissé ce voyage s’imprimer en elle et, peu à peu, a vu se dessiner "un pays qui n’est sur aucune carte, au point de contact entre mon corps et la nature, entre le Vietnam et la France, entre le désir et la mort". Nuée nous emmène à la découverte de ce pays. Seule en scène, enveloppée par moments d’une légère fumée, Emmanuelle Huynh déploie un langage corporel, tout en lenteur frémissante, qui laisse affleurer les signes de son histoire. Surgissant par éclats, plus ou moins lumineux, sur un écran digital, des mots et fragments de textes, écrits par Gilles Amalvi, entrent en résonance intime avec sa danse. S’y mêlent également la lumière en ardent clair-obscur de Caty Olive et la musique minimaliste aux nuances intenses de Pierre-Yves Macé, composée à partir d’éléments sonores recueillis au Vietnam. A la fois très sophistiqué et très fluide, l’ensemble exhale une atmosphère envoûtante. Subtile autant que suggestive évaporation du réel, Nuée ouvre un large horizon à l’imaginaire et transforme une exploration mémorielle individuelle en une expérience sensorielle universelle, d’une rare profondeur immersive.

conception et interprétation Emmanuelle Huynh
dramaturgie et textes Gilles Amalvi
lumières et scénographie Caty Olive
musique Pierre-Yves Macé
collaboration artistique Jennifer Lacey et Katerina Andreou
costumes Thierry Grapotte
ressources chorégraphiques et vocales Florence Casanave, Nuno Bizarro, Ezra et Jean-Luc Chirpaz
ressources en astrophysique Thierry Foglizzo
flûte enregistrée Cédric Jullion
prise de son et prise de voix au Vietnam Brice Godard et Christophe Bachelerie
voix Hanh Nguyen, Huong Nguyen, Ly Nguyen et Nguyễn Thuận Hải
direction technique Maël Teillant
administration et développement Amelia Serrano
production, diffusion et communication Hélène Moulin
production Plateforme Múa
coproduction Théâtre de Nîmes, scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine ​(Emmanuelle Huynh est artiste associée pour trois saisons de 2018 à 2021), Équinoxe, Scène nationale de Châteauroux, Théâtre National de Bretagne, Bonlieu Scène nationale Annecy, Maison de la musique de Nanterre, scène conventionnée d’intérêt national, Festival d’Automne à Paris, ICI — centre chorégraphique national Montpellier – Occitanie dans le cadre de l’Accueil Studio, théâtre Garonne – scène européenne, CCN2- Centre chorégraphique national de Grenoble dans le cadre de l’accueil studio
avec le soutien Dance Reflections by Van Cleef & Arpels, Fondation Thalie à Bruxelles, Région des Pays de la Loire au titre de l’aide à la création, FRAC Franche-Comté, Institut français au Vietnam, au titre de la résidence d’artiste Villa Saigon
avec le soutien en prêt de plateau Théâtre et Cinéma - Scène nationale Grand Narbonne, Théâtre Molière Sète, Scène nationale archipel de Thau
remerciements à la Compagnie Prana - Brigitte Chataignier
conventionnée par la DRAC Pays de la Loire - ministère de la Culture et de la Communication, par le Département de Loire-Atlantique et la ville de Saint-Nazaire.

spectacle crée le 18 et 19 mars 2021 au théâtre de Nîmes

  • tarifs généraux de 12 à 20 €
    tarifs adhérents de 5 à 15 €

Danseuse, enseignante et chorégraphe, Emmanuelle Huynh développe son travail au sein de la plate-forme Múa, structure au rayonnement international servant de support à de nombreux projets d’artistes ou de chercheurs. Son corpus chorégraphique comprend une vingtaine de pièces. Depuis 2016, elle est responsable de l’atelier danse, chorégraphie, performance aux Beaux-Arts de Paris. Elle est artiste associée au Théâtre de Nîmes. À Garonne, elle a présenté Múa (2004) Spiel (2013) TÔZAI! (2014)